Machine Head contre les violences policières

Publié le 17 juin 2020 à 16:22
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Le groupe a sorti un nouveau titre intitulé Stop the Bleeding.

Depuis le décès de George Floyd lors d’une arrestation aux Etats-Unis, de nombreuses voix se sont élevées contre les violences policières. C’est le cas de Machine Head, groupe de metal américain, qui a sorti ce mercredi 17 juin un nouveau titre évoquant ce sujet, intitulé Stop the Bleeding. Vous pouvez l’écouter via le player ci-dessus.

Robb Flynn, chanteur de Machine Head, a commenté :

J’ai écrit et chanté les paroles le mercredi 27 mai, le jour où les quatre officiers qui avaient tué George Floyd s’étaient tirés (à ce moment-là) sans poursuites. Ce jour fut parcouru de manifestations et émeutes à travers l’Amérique. Je suis parti à Oakland, à travers de grandes manifestations qui avaient déjà lieu et, sur un coup de tête, écrit tout ce que je ressentais après avoir vu cette horrible vidéo. Dans les heures qui ont suivi, ce que je voulais dire, ce que je devais dire, avait été enregistré dans le morceau. J’ai décidé de chanter ça sur Stop the Bleeding, que nous avions enregistrée en décembre 2018 avec Jared [MacEachearn, bassiste de Machine Head] et Carlos Cruz [Warbringer] à la batterie.

On y retrouve notamment une participation de Jesse Leach, chanteur de Killswitch Engage. Robb Flynn s’est expliqué :

Cela faisait six mois que je parlais à Jesse de participer à ce morceau, qui a un feeling à la Killswitch pour moi. Malheureusement (ou heureusement), nos emplois du temps ne collaient pas, mais avec le confinement dû au coronavirus, on a réussi à trouver du temps pour que ça fonctionne. Après ce qui est arrivé à George Floyd, je lui ai envoyé mes paroles et il a répondu qu’il était ‘100% prêt’. Jesse est une personne que je considère comme un pionnier et, de bien des manières, un des hommes qui ont changé la face du metal. Sa contribution à ce morceau l’a rendue très puissante et c’est un honneur de l’avoir dessus.

Ce morceau fait partie d’un EP intitulé Civil Unrest, dans lequel on retrouve un autre titre intitulé Bulletproof, enregistré à la même période avec les mêmes musiciens. Il est disponible ici.

Ces nouveaux titres arrivent à la suite de deux autres sortis en 2019 : Do or Die et Circle The Drain.

Machine Head a prévu de donner deux concerts en France cette année : un Bikini (Toulouse) le 20 octobre et un autre au Zénith de Paris le 18 novembre. Ces dates font suite au report de la tournée européenne suite à l’épidémie de Covid-19.

machine head burn my eyes

Commentaires