Un moule du pénis de Jimi Hendrix bientôt exposé

Le musée phallique de Reykjavik (Islande).
Le musée phallique de Reykjavik (Islande).
Crédit: CC by CGP Grey

25 mai 2022 à 11h00 par Iris Mazzacurati

Si vous avez toujours rêvé de voir à quoi ressemblait l’attribut d’une légende du rock, 1er conseil : consultez. 2e conseil : attendez le mois prochain et prenez votre billet pour l’Islande...

1968. L’artiste Cynthia Albritton fabrique un moule à partir du pénis de Jimi Hendrix. Jusque-là, quoi de plus normal, nous sommes dans le monde du rock flower power.

Mais elle ne s’arrêtera pas là : le « plaster caster » se construit une étonnante réputation parmi les rockeurs, si bien que Gene Simmons, n’ayant jamais « posé » pour Albritton lui dédie même une chanson avec ses acolytes de Kiss. 

Pete Shelley des Buzzcocks ou encore Jello Biafra des Dead Kennedy’s, eux, ont eu les honneurs d’avoir leurs bijoux de famille moulés pour la postérité.

Cynthia Albritton a exposé ses "œuvres" au prestigieux musée d’art moderne de New York (MoMA) en 2000, mais c’est avec le musée phallique de Reykjavik en Islande que l’artiste entretint la relation la plus étroite, puisque le lieu expose tout type de pénis humain ou animal répertorié dans le monde.

C’est donc tout naturellement qu’à son décès, Albritton légua au musée le moule du pénis de Jimi Hendrix qui sera visible dès le mois prochain. Ça vaut le billet d’avion, non ?