The Verve : Richard Ashcroft obtient les droits pour The Bitter Sweet Symphony

Publié le 24 mai 2019 à 12:06
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

« Un geste généreux et magnanime » selon l’artiste.

Si le grand public devait retenir un seul morceau de The Verve, ce serait bien le tube Bitter Sweet Symphony, présent sur l’album Urban Hymns, sorti en 1997. Cependant, il se trouve que Richard Ashcroft, auteur du morceau, n’avait jamais touché de royalties dessus, puisqu’il contient un sample d’un arrangement orchestral du morceau The Last Time de The Rolling Stones. Afin de pouvoir le publier, l’auteur avait dû céder l’ensemble des droits à Mick Jagger et Keith Richards.

Dom Kiris avait tout expliqué dans Les Bonnes Histoires du Rock

Cependant, le 23 mai, alors qu’il recevait le prix de la fondation PRS pour sa contribution exemplaire à la musique britannique, Richard Ashcroft a déclaré :

C’est avec grand plaisir que j’annonce que le mois dernier, Mick Jagger et Keith Richards ont accepté de me donner leurs parts concernant le morceau Bitter Sweet Symphony. Cet événement remarquable et marquant dans ma vie a été rendu possible par un geste généreux et magnanime de Mick et Keith, qui ont aussi accepté de retirer leurs noms des crédits et tous les revenus de ce morceau me reviendront. J’aimerais remercier ceux sans qui cela n’aurait pas été possible : mes managers Steve Kutner et John Kennedy, les managers des Stones Joyce Smyth et Jody Klein (pour avoir répondu au téléphone) et j’aimerais enfin adresser mes remerciements sincères à Mick et Keith. 

Commentaires