Nirvana répond officiellement au bébé de la pochette de Nevermind

24 décembre 2021 à 13h21 par Iris Mazzacurati

bébé de Nevermind
Spencer Elden, le bébé sur la pochette de Nevermind demande des dommages et intérêts.
Crédit: Nivarna

L’affaire avait fait du bruit au mois d’août lorsque Spencer Elden – le bébé nu dans la piscine sur la pochette de Nevermind – poursuivait le groupe pour pédopornographie, 30 ans après la parution de l’album. Si les experts émettent des doutes sur le bien-fondé des poursuites, les membres de Nirvana lui répondent…

Selon le plaignant, apparaître nu sur la pochette de Nevermind lui aurait causé de sérieux traumatismes psychologiques et réclame au groupe, au photographe et à la maison de disques plus de 132 000 € de dommages et intérêts.

Silencieux jusqu’à présent, Dave Grohl et Kris Novoselic ont fait savoir que Spencer Elden avait profité durant des décennies de sa notoriété en tant que « baby Nirvana », s’étant même tatoué Nevermind sur le corps sans parler du nombre de fois où Elden a recréé la pochette de l’album mythique.

De plus, ajoutent les conseils juridiques des deux membres restants du groupe, si les faits de pédopornographie étaient avérés, les possesseurs de l’album ou de la photo de sa pochette pourraient être accusés de recel de photos à caractère pédopornographique, ce qui, selon Dave Grohl, ne tiendrait absolument pas debout.

La demande de Spencer Elden que l’on « efface » ses parties génitales de l’édition du 30e anniversaire de Nevermind s’était déjà soldée par une fin de non-recevoir, mais Dave Grohl, beau joueur, envisage tout de même qu’un accord pourrait être trouvé prochainement. Affaire à suivre…