Le chanteur d'Eagles of Death Metal pardonne aux terroristes du Bataclan

Jesse Hugues des Eagles of Death Metal en 2022.
Jesse Hugues des Eagles of Death Metal en 2022.
Crédit: Cc by Elekes Andor

19 mai 2022 à 12h13 par Iris Mazzacurati

Invité à témoigner au procès de Salah Adbeslam, le terroriste survivant des attentats du 13 novembre 2015 au Bataclan qui avait fait 90 morts, Jesse Hughes a fait preuve de compassion.

"Vous ne pouvez pas tuer le rock’n’roll !" c’est avec ces mots d’Ozzy Osbourne que Jesse Hughes a clôt son intervention au procès qui se tient actuellement à Paris.

Durant cette audition, Jesse Hughes est revenu sur l’homme qu’il était alors et celui qu’il est devenu depuis, soulignant à quel point l’événement tragique l’avait changé.

Le chanteur de la formation californienne qui a confié prier tous les jours en mémoire des victimes s’est également adressé aux terroristes : "Je suis un chrétien, tout le monde peut se perdre, tout le monde doit trouver le chemin et c’est ce que font la plupart d’entre eux. Alors je leur pardonne et espère qu’ils trouveront la paix de Dieu" a-t-il déclaré aux journalistes à l’issue de la séance au tribunal.

Décidément, dans un sens comme dans l’autre, la religion est capable de faire faire beaucoup de chose.