Disparition du batteur de Yes et John Lennon, Alan White

Alan White
Alan White
Crédit: CC by lett -/\

27 mai 2022 à 13h17 par Iris Mazzacurati

Décidément, le rock paye un lourd tribut actuellement. Alors qu’on annoncait la disparition d’Andy Fletcher de Depeche Mode, hier, on apprenait également celle d’Alan White à 72 ans.

La mort d’Alan White a été annoncée le jeudi 26 mai, par sa famille sur son compte Facebook, annonçant que le musicien avait succombé à "une courte maladie".

La santé de White, en effet déclinante due à des problèmes de dos notamment, l’avait d’ailleurs éloigné un temps de la scène.

Il s’était de nouveau produit avec Yes en concert en 2019 pour notamment reprendre Imagine de John Lennon. Alan White lui avait d’ailleurs raccroché au nez pensant à une blague lorsque ce dernier l’appela pour lui proposer de rejoindre le Plastic Ono Band, vers la fin des années 60.

George Harrison fit également appel à lui pour l’album culte All Things Must Pass, mais c’est le rock progressif qui permit à White de prendre son envol.

Au départ de Bill Bruford du groupe Yes, Alan White s’installa derrière les fûts de la formation londonienne pendant 50 ans, y compris au tournant plus « FM » vers lequel le groupe s’orienta à l’orée des années 80.

La consécration arriva en 2017 avec l’intronisation d’Alan White au Rock’n’roll Hall of Fame. Le guitariste Steve Stevens, le claviériste de Yes Geoff Downes ou encore l’ex batteur de Dream Theater Mike Portnoy lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux.

"Absolument stupéfait de me réveiller avec la nouvelle du décès d'Alan White. De toute évidence, son jeu avec Yes au cours des 50 dernières années a eu une énorme influence sur moi, mais aussi son jeu avec John Lennon et George Harrison. Au cours des 30 dernières années, j'ai eu l'honneur de devenir son ami, de faire des tournées et de passer beaucoup de temps avec lui. Mes plus sincères condoléances à sa femme Gigi, à sa famille et toute l’équipe du camp Yes." a écrit Mike Portnoy :