Disparition de François Hadji-Lazaro, chanteur du groupe Pigalle

François Hadji-Lazaro avec Pigalle
François Hadji-Lazaro avec Pigalle
Crédit: CC by Jejecam

26 février 2023 à 18h59 par Iris Mazzacurati

Le chef de lance du rock alternatif français s’est éteint hier, à l'âge de 66 ans.

C’est une page de l’histoire du rock qui se tourne. La bouille impressionnante de François Hadji-Lazaro a marqué tous ceux qui ont été biberonné au rock social et festif de Pigalle ou des Garçons Bouchers dont le multi-instrumentiste était le fondateur.

 

De Pigalle, on retient évidemment Dans La Salle du Bar-Tabac de la Rue des Martyrs (issue du premier album dont la pochette était signée Jacques Tardi), mais réduire Hadji-Lazaro à ce tube serait injuste.

 

L’homme était aussi un producteur, grand dénicheur de talents qu’il savait faire prospérer au sein de son écurie Boucheries Productions (Los Carayos ou les Tétines Noires et surtout la Mano Negra) où il fallait que la musique serve ses convictions.

 

Ce n’était pas seulement l’ambition artistique qui mouvait François Hadji-Lazaro ; il entendait également donner un bon coup de latte dans le système - pas seulement musical - histoire de vraiment changer les choses.

 

Au cours des années 2000, il avait ajouté une autre corde à son arc en enregistrant des albums pour enfants. Un enfant qu’il était lui-même resté, refusant d’abandonner ses rêves, fussent-ils utopiques. 

 

Les causes de sa mort n’ont pas été révélées.