Article sponsorisé

Cryptomonaie : le bitcoin a dépassé les 60.000 dollars !

BITCOIN

8 décembre 2021

Le bitcoin a atteint un plus haut historique de 68.513 dollars le 9 novembre dernier, poursuivant sur sa lancée tandis que la valeur combinée de toutes les cryptomonnaies a dépassé le même jour les 3.000 milliards de dollars.

Et dans le même temps, l'ethereum, deuxième cryptomonnaie en taille de marché, prenait 1,6% à 4.814 dollars. "Les deux cryptomonnaies ont plus que doublé depuis juin et ont gagné près de 70 % par rapport au dollar depuis le début du mois d'octobre", a noté Christian Parisot, analyste chez le courtier Aurel BGC.

"La dynamique s'est accélérée depuis le lancement, le mois dernier, d'un fonds négocié en bourse de bitcoins basé sur des contrats à terme aux États-Unis, qui a suscité des attentes de gains induits par les flux", explique-t-il. Les marchés américains ont depuis fin octobre accès à un produit indiciel (ETF) adossé au bitcoin, qui permet à des investisseurs de parier sur l'essor de la première cryptomonnaie sans sortir de Wall Street. Cet essort du bitcoin profite par ailleurs aux autres monnaies virtuelles comme le dogcoin crypto ou l'éthereum.

Par ailleurs, contrairement à l'euro ou au dollar, le nombre de bitcoins a été fixé à 21 millions, qui sont émis graduellement, une règle impossible à changer sans contrôler l'intégralité du réseau décentralisé. Certains investisseurs estiment que les cryptomonnaies sont donc un moyen de se protéger de l'inflation, qui monte en Europe et en Amérique du Nord.

"Ce franchissement du bitcoin pourrait signaler le début d'un dernier plus haut pour le quatrième trimestre avant une consolidation plus prononcée du marché l'année prochaine", a déclaré le cabinet de conseil Fundstrat dans un rapport de stratégie technique. "La force du bitcoin, de l'ethereum et de nombreux autres altcoins est à présager dans les semaines à venir", ajoute le rapport stratégique.

BITCOIN

Depuis plusieurs semaines, un nouveau concept est en émergence, celui des crypto cities. L'idée essentielle est d'associer le concept des smart cities à la sécurité des données qu'apporte la blockchain, à l'optimisation rendue possible par une gouvernance décentralisée, mais aussi de pouvoir user d'une crypto monnaie pour faciliter les échanges de biens et services.

C'est Vitalik Buterin lui-même, le créateur de l'Ethereum qui a exposé les tenants et aboutissants des Crypto Cities dans un article publié le 31 octobre 2021. Buterin y explique notamment que la technologie crypto pourrait garantir de nouvelles formes de gouvernance démocratique et permettre une plus grande transparence des décisions. Selon lui, un projet, CityDAO, est même à l'œuvre, sous une forme encore balbutiante, dans l'état du Wyoming à l'ouest des USA - il fonctionne à partir de la blockchain Ethereum.

Le Salvador, qui a déjà adopté le Bitcoin comme monnaie nationale, souhaite pour sa part créer la première « Bitcoin City » au monde. Elle serait établie dans la région ouest du pays, à La Union. À en croire le président Nayib Bukele, elle serait « totalement écologique » du fait qu'elle tirera son énergie de la géothermie, à partir d’un volcan. Une telle ville ne lèvera aucun impôt sur le revenu - seule la TVA pourra s'appliquer à l'achat de produits. Toutefois, la moitié de ce qui sera récolté via cette TVA sera dédiée à des services tels que la collecte des ordures.