Iron Maiden interdit de jouer un classique suite à un conflit légal

Publié le 16 mai 2017 à 17:38
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Le morceau incriminé est Hallowed be thy Name.

Bruce Dickinson (Iron Maiden)

Ceux qui ont pu assister aux concerts d’Iron Maiden en 2017 ont probablement remarqué que le morceau Hallowed be thy Name, sorti en 1982 sur l’album The Number of the Beast et devenu depuis un des morceaux-phare du groupe, est aux abonnés absents des setlists. Si l’inclusion de certains morceaux en concert relève en général d’un choix du groupe, la raison est ici toute autre.

En effet, le morceau, écrit par le bassiste et membre fondateur Steve Harris, est le sujet d’une plainte déposée contre le groupe britannique. Si Led Zeppelin avait eu une plainte concernant la musique de Stairway to Heaven et U2 concernant The Fly, il est ici question des paroles de Hallowed be thy Name, qui contiennent un extrait de celles du morceau Life’s Shadow, du groupe Beckett, sorti en 1974. Dans un communiqué publié par le site Metal Injection, le management d’Iron Maiden a déclaré que « Steve Harris était un fan de Becket et six vers du morceau Life’s Shadow sont cités en référence dans sa chanson Hallowed be thy Name ».

Le problème semblait avoir été réglé entre le bassiste et Robert Barton, crédité sur le morceau original « il y a quelques années » mais, toujours selon le communiqué, « il semblerait qu’il y ait maintenant un conflit entre les deux auteurs sur leurs parts du morceau Life’s Shadow. De plus, un individu dénommé Barry McKay déclare s’exprimer au nom de Robert Barton concernant le morceau Life’s Shadow, bien qu’il soit incapable de produire […] la moindre preuve de leur collaboration en 40 ans. »

Iron Maiden avait joué ce morceau lors de sa tournée en 2016, qui comprenait un passage en France, au Download Festival Paris.