Ozzy Osbourne n’est pas en grande forme

Publié le 21 août 2019 à 17:49
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédacteur

Ozzy OsbourneLa convalescence d’Ozzy se fait dans la douleur et « les progrès sont très lents« , admet-il.

Des complications d’infection pulmonaire à une méchante chute et aux différentes opérations qui ont suivi, les derniers mois ont été rudes pour le leader de Black Sabbath, qui confie dans les colonnes de Rolling Stone : « Je ne pense pas que je pourrais faire un concert tout de suite.« , compromettant la tournée prévue en 2020.

« Les quatre premiers mois, j’étais à l’agonie, au-delà de tout ce que j’ai déjà connu. C’était horrible. J’ai des séances de rééducation physique et d’ergothérapie mais les progrès sont très lents. […] Ils me disent que j’en ai encore pour un an« , explique-t-il dans cette première interview depuis sa chute.

Si son fils s’est voulu rassurant il y a quelques mois, Ozzy Osbourne n’y va pas par quatre chemins pour évoquer son hospitalisation, ses opérations et ses douleurs : « Quand on vous opère le cou, on coupe à travers tous les nerfs, et ça fout tout en l’air. Donc je tremblote de partout. Et vu qu’on a coupé à travers mes nerfs, mon bras droit est toujours froid. »

Il se souvient de son séjour à l’hôpital : « Je ne saurais pas vous décrire le désespoir dans lequel je me trouvais. Je devais utiliser un déambulateur pour aller pisser. Il me fallait des infirmiers nuit et jour. Rien qu’être à l’hôpital, ça suffit à vous rendre cinglé. Dieu merci, je ne suis pas sorti paralysé de cet accident. Je ne serais plus là aujourd’hui. J’aurais sauté du putain de toit… ou j’en serais tombé, peu importe. »

Il raconte encore être « crevé » après une simple marche, à cause de l’apparition de caillots sanguins. « Le truc le plus déprimant auquel j’ai pensé, c’est : est-ce que je remarcherai normalement un jour ? Est-ce que je pourrai de nouveau monter sur scène ? Je serais incapable de faire un concert de rock aujourd’hui. »

Malgré ses difficultés, Ozzy n’a pas abandonné la musique (il aurait neuf ébauches de chansons) et plaisante même avec le journaliste sur un futur album qui s’intitulerait Recuperation. Pour le moment, il s’accroche à l’espoir d’une reprise de ses activités en janvier, avec un retour sur scène : « J’espère, parce que je vais devenir fou. On croise les doigts« . Et nous avec.

Commentaires