David GIlmour en conflit légal pour Rattle That Lock

Publié le 20 novembre 2019 à 12:24
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Le compositeur du jingle de la SNCF a porté plainte contre l’ex-Pink Floyd.

En 2015, David Gilmour sortait Rattle That Lock, single tiré de l’album du même nom, qui avait la particularité d’avoir été inspiré par la mélodie du jingle de la SNCF, composée par Michaël Boumendil. Cependant, le magazine Télérama rapporte qu’il a assigné la société de l’ex-Pink Floyd en justice, suite à, selon le compositeur, un non-respect du contrat établi entre les deux parties.

En effet, Michaël Boumendil accuse David Gilmour de ne pas utiliser seulement les notes du jingle, mais le son utilisé par la SNCF. Une différence qui fait qu’il réclame un nouveau contrat de 450 000 euros. Si le tribunal a rejeté les accusations du compositeur en mai, ce dernier a fait appel.

L’idée du single est venue au départ dans l’esprit de David Gilmour qui, au cours d’un voyage en France en 2013, a trouvé l’inspiration dans le fameux jingle caractéristique. Le musicien britannique a ensuite contacté Michaël Boumendil pour qu’il soit co-compositeur du morceau qui deviendrait Rattle That Lock. 

Si David Gilmour n’a pas sorti d’album studio depuis celui de 2015, il a néanmoins sorti un album live en 2017, Live at Pompeii, faisant référence au disque éponyme de Pink Floyd, enregistré dans le même amphithéâtre antique. On retrouve également Rattle That Lock dans ce dernier disque en date.

-Via-

Commentaires