Festival Les Nuits Secrètes : un anniversaire en grande pompe

Publié le 31 juillet 2016 à 10:52
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Moments remarquables pour festival inépuisable. Les Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries (Hauts-de-France) célèbre du 29 au 31 juillet 2016 ses quinze ans d’identité singulière et de désir de communion. Un anniversaire en grande pompe avec entre autres ce samedi, l’énergie vivifiante de Deluxe, la pop travaillée de Thylacine ou bien la douceur apaisante de C. Duncan.

OÜI FM vous fait vivre les deux premiers jours du festival Les Nuits Secrètes.

NS2016-MaximeEdart

Laissez-vous charmer et entrez dans la confidence. Depuis quinze ans, le petit village des Hauts-de-France de 9000 habitants, Aulnoye-Aymeries se voit transformé : des dizaines de milliers de personnes investissent le bitume, les équipements sportifs, les écoles et même certains lieux secrets dont nous ne pouvons vous dévoiler l’existence pour le festival Les Nuits Secrètes.

ouifm-nuitssecrètes« Il y a toujours cet élan et cette légèreté qui sont propres aux grandes fêtes du Nord » soulignait Olivier Connan – directeur artistique du festival – pour OÜI FM. Et pour cause. La singularité du festival se retrouve dans les parcours secrets : un concert dont on ne connait ni l’artiste, ni le lieu où il se trouve. Cette année, certains chanceux ont pu se retrouver face à la folk-indé douce de François & The Atlas Mountain ou la poésie de O.

Arrivée le vendredi soir – juste le temps d’interviewer les bordelais d’Odezenne – l’équipe de OÜI FM atterrit dans ce village aussi inhabituel qu’ébahissant, envahit de festivaliers de tous les âges, grands et moins grands, vieux et moins vieux. Un vrai melting-pot.

Vous pouvez retrouver cette interview ici :

Ce vendredi soir – malgré une grande scène devenue payante – près de 9000 personnes s’enflamment devant Selah Sue, passée derrière la pop entêtante de Lilly Wood & The Prick.

Peu après 00h, le groupe de rock The Shoes, revenu en octobre 2015 avec Chemicals, agite la grande scène avec Drifted, l’un de ses derniers titres. Un morceau renversant qui a su (aussi) charmer un public non-averti.

Aux Nuits Secrètes, toujours la fête

Faute au contexte particulier présent dans l’Hexagone, sécurité renforcée et militaires déambulant oblige. Au point que l’équipe du festival a dû changer des lieux de parcours secrets. Ce qui se passait l’année dernière dans des champs pour golfeur ou au coeur d’une église du village d’à côté se passe désormais dans des lieux fermés et sécurisés. Les festivaliers souhaitant rejoindre les deux scènes qui habitent la ville passent deux à trois contrôles, fouilles et palpations. Dans ce village de 9000 habitants, on a pas l’habitude.

En revanche, ni trop, ni pas assez, les forces de police présentent sur le festival n’empêche pas la bonne humeur, les rires et le partage, propre à l’identité du festival. Ouf.

ouifm-nuitssecrètes

C.Duncan la folk douce et harmonique 

Le musicien se débrouille seul, sans attaché de presse et arrive en trombe ce samedi 30 juillet. Pas le temps de se poser, C.Duncan, originaire de Glasgow répond aux questions d’une manière simple, fluide et tranchée. Quelques heures après, il a foulé la scène moyenne appelée « Jardin » devant 1500 personnes. Christopher, de son vrai nom, est pourtant timide et indépendant. En 2015, après la sortie de son album Architect, les Inrocks qualifiait ce disque de « monde merveilleux entre héritage classique et production moderne ». C.Duncan, effectivement, flirte avec la folk, et s’amourache de la pop.

L’artiste solitaire de 27 ans propose un set onirique, aérien, à la musique parfois féodale. Sa voix d’ange, presque de contre-ténor, s’harmonise avec celles de ses quatre autres musiciens. Les titres pop et cosmiques s’enchainent parfaitement bien avec des morceaux plus énergiques, et plus rock. Malgré une scénique très basique, sans grands mouvements, C.Duncan a su faire chavirer les coeurs et proposer un musique ravivant les plus grands fans de Game of Thrones.

Flavien Berger : « il faut savoir être curieux, il y a toujours des choses à découvrir » 

ouifm-flavienberger-NS4Une chose est sûre : Flavien Berger aime la poésie. Des vers également dans ses paroles que l’on boit avec plaisir. Selon lui, il faut « avoir assez d’ivresse pour se dire qu’il y a des terrains nouveaux à découvrir ». Sa musique, électro et cinématique se prête au voyage et à la réflexion. Entre deux titres de ses derniers albums, Leviathan et Contrebande 01. Le Disque de Noël sortis en 2015, Flavien Berger appelle aux vacances qui d’après lui, sont mieux « en dehors de la planète ». Sa musique en tout cas, offre déjà un avant-goût.

Découvrez ci-dessous l’interview de Flavien Berger :

Mickey 3D : fidèle à ses fans et aux plus nostalgiques 

Serein et pondéré, Mickey 3D, revenu en 2016 avec l’album Sebolavy après cinq ans d’absence, s’est confronté au public du festival des Nuits Secrètes aux alentours de 19h30, ce samedi. Parlant à son public comme de ses « amis », un public par ailleurs très réceptif et bon enfant, il s’est attaqué à ses plus grands tubes, allant de Respire à En Léger Différé avec une fluidité déconcertante. Très engagé, Mickey 3D a aussi interprété sa très belle chanson La Rose Blanche face à un public de trentenaires nostalgiques. Rien à dire, ça fonctionne.

Découvrez ci-dessous l’interview de Mickey 3D :

Deluxe : une énergie communicative et éblouissante

ouifm-Deluxe-NS3

Deluxe n’a pas changé. Déjà présent en 2015 au festival les Nuits Secrètes, les français d’Aix-en-Provence ont ébloui la scène et partagé leurs plus grands tubes funk et groovy multi-instrumental. La voix ragga et acharnée de Liliboy, la chanteuse, fait passer un moment extraordinaire entre électro, jazz et soul. Les plus moustachus d’entre vous n’ont qu’à bien se tenir, l’album du groupe Stachelight est une petite tuerie.

Découvrez ci-dessous l’interview de Deluxe :

Deux premières soirées réussies pour le festival Les Nuits Secrètes malgré un contexte économique et sécuritaire difficile. On se retrouve dimanche 31 juillet pour une dernière nuit, en compagnie de Feu! Chatterton, Bachar Mar Khalife ou Volgograd. Passez une bonne nuit, reposez vos secrets, et on s’y retrouve, avec grand plaisir.

Retrouvez le report du dernier jour du festival Nuits Secrètes.

Angèle Chatelier