Roman Polanski président des Césars 2017 : un appel au boycott lancé sur Twitter

Publié le 18 janvier 2017 à 17:52
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

L’Académie des arts et techniques du cinéma a annoncé mercredi 18 janvier 2017 que Roman Polanski présidera la 42ème cérémonie des Césars. Une décision contestée.

AFP/VALÉRY HACHE

La nouvelle a fait jazzer. Le cinéaste Roman Polanski présidera la 42ème prestigieuse cérémonie des Césars, prévue le 24 février 2017. Connu pour avoir réalisé de grands chefs-d’œuvre cinématographiques comme Le Pianiste (2002) ou plus récemment La Vénus à la fourrure (2013), Roman Polanski est aussi mis en cause dans une affaire de viol sur une mineure de 13 ans. Des faits qui remontent à 1977 et que le cinéaste a reconnu. Il est, par ailleurs, toujours considéré comme fugitif par Interpol – organisation internationale de police criminelle. L’homme ne peut se mouvoir qu’entre la France, la Suisse et la Pologne (qui refuse depuis récemment de l’extrader).

Suite à cette annonce, le hashtag #BoycottCésar est né sur Twitter. Certains appellent à manifester devant la salle Pleyel le 24 février, lieu où se déroulera la cérémonie, dénonçant une « culture du viol », dévoile Liberation.

Un traitement médiatique contesté

« Sur 18 articles qui annoncent l’information (Roman Polanski président des Césars 2017 ndlr), 12 ne font pas mention des affaires judiciaires qui entourent la vie du cinéaste » dénonce sur Twitter Louis Lepron, rédacteur en chef du webzine Konbini. On accuse aussi sur les réseaux sociaux certains médias de minimiser l’affaire, parlant plutôt de « déboires judiciaires » que d’accusation de viol. L’Académie des arts et techniques du cinéma n’a pour le moment pas réagi.

Roman Polanski succède à Claude Lelouch à la présidence des Césars. Le cinéaste prépare actuellement son 22ème film, consacré à l’affaire Dreyfus.

L’Académie a également dévoilé les 34 jeunes acteurs en compétition pour les prix de meilleurs espoirs féminin et masculin, rappelle Le Monde. Parmi eux, Lily-Rose Depp, Oulaya Amamra et Damien Bonnard.