L’icône Mavis Staples sort son nouvel album

Publié le 25 avril 2019 à 15:05
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédacteur

We Get By, c’est son titre, est produit par Ben Harper et sera dans les bacs le 24 mai !

« Je suis une messagère, c’est mon boulot, ça l’a toujours été. Je continuerai tant qu’il y aura des luttes.« . À presque 80 ans, la chanteuse soul / activiste des droits civiques n’en démord pas et continue de prêcher avec force l’amour, la justice, la fraternité et la joie avec We Get By, un album produit par le grand Ben Harper.

Cinquante ans après la sortie de son premier album, Mavis Staples ne cesse de se déployer en tant qu’artiste sur un disque enregistré sur fond de tensions politiques et sociales tout en s’inscrivant dans une dimension intemporelle, universelle, avec l’espoir de lendemains meilleurs en ligne de mire.

« En lisant les paroles que Ben avait écrites pour moi, je me suis dit « Mon Dieu, elles disent tout ce qui doit l’être aujourd’hui ». Mais les chansons résonnaient aussi avec mon parcours et les récits que j’ai chantés toute ma vie. La spiritualité et l’honnêteté de son écriture m’ont ramenée à l’église.« , se souvient-elle.

Si vous n’avez jamais entendu parler de Mavis Staples, laissez-nous vous poser le personnage : la radio NPR la décrit comme « l’une des voix emblématiques de la liberté et de la paix en Amérique« . Reconnue par le Blues et le Rock’n roll Hall of Fame, elle a aussi remporté plusieurs Grammy Awards et fut récompensée d’un National Arts Award pour l’ensemble de sa carrière.

Côté activisme, cette icône des droits civiques a marché aux côtés du Dr Martin Luther King Jr et chanté pour Kennedy et Obama à la Maison Blanche.

Dans sa vie d’ariste, elle a collaboré avec Prince, Bob Dylan ou encore Arcade Fire et Hozier, foulé les scènes des plus grands festivals, de Newport Folk à Glastonbury en passant par Lollapalooza.

« Toute ma famille est fan de Mavis, raconte Ben Harper, sa musique fait partie de ma vie depuis toujours. Quand elle m’a appelé, c’était comme si toute ma carrière s’était écrite pour ce moment. »

Pendant la phase de préparation de l’enregistrement, Ben Harper a assisté a plusieurs concerts de son idole de toujours, observant ses shows comme un élève plus qu’un fan. C’est là qu’il a compris qu’elle était sur scène comme chez elle, que son groupe était sa famille. C’est cet esprit qui transparaît dans We Get By.

« Je chante pour que les gens se sentent mieux que quand je les ai trouvés, conclut la grande dame. Je veux qu’ils repartent avec à l’esprit un message positif et qu’ils se sentent plus forts. Pour ces mêmes raisons, je chante aussi pour moi-même.« , confie « la messagère« .

La grande Mavis Staples sera sur la scène de La Cigale (Paris) le 5 juillet et aux Nuits de Fourvière (Lyon) le 6 juillet.