Bruce Springsteen distingué par Barack Obama

Publié le 23 novembre 2016 à 10:50
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur
Bruce Springsteen décoré par Barack Obama

Capture d’écran YouTube

L’actuel président des États-Unis a décoré plusieurs personnalités de la musique.

Mardi 22 novembre, le 44ème président des États-Unis, Barack Obama (qui cèdera son fauteuil en janvier 2017 à Donald Trump), organisait une cérémonie visant à remettre la plus haute distinction civile américaine à plusieurs personnalités. Parmi elles, Robert De Niro, Diana Ross, Tom Hanks, Ellen DeGeneres, Bill Gates, Michael Jordan, mais aussi (et c’est celui qui nous intéresse le plus) Bruce Springsteen !

Via un communiqué officiel, la Maison Blanche résume la contribution nationale de l’artiste : « Bruce Springsteen est un chanteur, un auteur et le leader d’un groupe. Il y a plus de cinquante ans, il s’est procuré une guitare et a appris à la faire parler.

Depuis, les histoires qu’il raconte, au travers de ses paroles et de ses immenses performances live, ont transformé le paysage musical américain, et nous ont permis de réaliser l’ampleur du rêve américain. Il a été honoré par le Kennedy Center, et lui ainsi que l’E Street Band dont il est le leader, ont été intronisés au Rock and Roll Hall of Fame. »

« Aujourd’hui nous rendons hommage à des américains extraordinaires, qui ont élevé nos esprits, renforcé notre solidarité et nous ont emmené vers le chemin du progrès » a ajouté le Président Obama.

Plus haute distinction civile américaine, la Presidential Medal of Freedom est décernée « aux individus ayant particulièrement contribué à la sécurité ou à l’intérêt national des États-Unis, à la paix dans le monde, ou à tout autre effort culturel, public ou privé. » À coup sûr de quoi rendre fier le Boss, dont l’impressionnante carrière et l’engagement politique précoce (difficile d’oublier les paroles de Born In The USA) parlaient déjà pour lui.

La cérémonie est à revoir (en anglais uniquement) juste ici :

Sources : NME & Pitchfork