Lenny Kravitz

Lenny Kravitz

Lenny Kravitz est un musicien américain.

Né en 1964 à New York, Lenny Kravitz commence à jouer de la batterie et de la guitare à l’âge de 5 ans. C’est en 1989, après avoir rencontré son collaborateur et claviériste Henry Hirsh qu’il sort son premier album, intitulé Let Love Rule, sur le label Virgin Records. Ce premier album, porté par le succès de son morceau-titre, encore joué en concert, est un premier succès pour l’artiste, se plaçant à la 61e place au top 200 aux États-Unis ou encore à la 54e au Royaume-Uni. Cela lui permettra de faire sa première tournée des clubs, mais aussi d’ouvrir pour Tom Petty & the Heartbreakers, David Bowie et Bob Dylan.

Le succès grandit avec son deuxième album, Mama Said, sorti en 1991. Certifié disque de platine, il se vend à presque deux millions d’exemplaires et contient notamment le tube Always on the Run, sur lequel Slash (Guns N’Roses) joue un solo de guitare. La ballade Stand by my Woman fait aussi son petit effet.

En 1993 sort Are ou gonna go my Way, qui dépasse les 4 millions d’exemplaires. On y retrouve le morceau éponyme, devenu un standard incontournable de Lenny Kravitz qui lui a valu une nomination aux Grammy Awards, mais aussi les singles Believe, Is There Any Love In Your HeartHeaven Help et Spinning Around Over You.

Respectant toujours son rythme d’un album tous les deux ans, l’artiste sort en 1995 Circus, qui rencontre un succès moindre, malgré ses deux hits : Rock ‘N’ Roll is Dead et Can’t get you off my Mind.

Cependant, les affaires reprennent en 1998 avec la sortie de 5, qui dépasse les six millions d’exemplaires écoulés. Cela lui vaudra une première place dans les tops britanniques, ainsi que son premier Grammy Award en 1999, celui de Best Male Performance. S’il est porté au début par les singles Fly Away et I Belong to You, sa réédition de 1999 se verra agrémentée d’un nouveau tube, la reprise de The Guess Who : American Woman.

Après un Greatest Hits qui dépasse les trois millions d’exemplaires vendus, il sort en 2001 Lenny. On y retrouve notamment Dig In et Again, qui figurent encore sur ses setlists en concert. L’album est presque entièrement interprété par l’artiste, avec l’aide d’Henry Hirsch, Craig Ross et David Baron pour certains arrangements. Un certain succès arrive aux États-Unis, avec plus d’un million d’exemplaires vendus.

2004 marque le retour de Lenny Kravitz avec Baptism, son septième album. On retrouve notamment le rappeur Jay-Z sur le single Storm. En 2007, il participe notamment au premier Live Earth, au Brésil une tournée visant à sensibiliser les spectateurs sur les questions environnementales, avec notamment Pharell Williams.

L’année suivante sort It Is Time for a Love Revolution, classé dans de nombreux tops de vente internationaux. Il est suivi en 2011 par Black and White America, dans lequel il fait parler ses influences funk. On assiste au retour de Jay-Z, sur Boongie Drop et un morceau comprend aussi une participation de Drake : Sunflower.

Trois ans plus tard sort Strut, avec un retour au rock plus traditionnel et de bonnes places dans les classements de vente, notamment en France, où le disque atteint la troisième place.

Après une grande tournée européenne, Lenny Kravitz sort en septembre 2018 Raise Vibration, son 11e album studio, qui contient notamment les singles Low et It’s Enough.

Discographie

Actualités