Accueil /// Artistes /// Nirvana

Nirvana

Nirvana était un groupe de rock américain. Il a été formé en 1987.

On dit souvent de Nirvana qu’ils ont su amener le son et l’esprit punk rock des années 70 à un large public. En 1991, le trio de Seattle part du message clef des Sex Pistols, Anarchy in the UK (1977) et y imprime sa frustration sarcastique : Smells Like Teen Spirit est né. Mais le règne de Nirvana est tragiquement interrompu à peine deux ans plus tard, le 5 avril 1994, quand Kurt Cobain met fin à ses jours, après au moins une première tentative de suicide, des problèmes de drogue, et des accès de dépression. Il avait 27 ans.

Jeunesse et genèse

Kurt Cobain et Krist Novoselic grandirent à Aberdeen, dans l’Etat de Washington, une petite ville à 160 kilomètres de Seattle. Les parents de Kurt divorcent alors qu’il a huit ans. Il est alors accueilli par des amis, de la famille, et change constamment de foyer. Enfant, il adorait les Beatles, puis il découvre un son plus lourd à l’âge de neuf ans, avec Led Zeppelin, Black Sabbath et Kiss. Un ami commun, Buzz Osborne, des Melvins d’Aberdeen, leur fait découvrir le punk hardcore de Back Flag et Flipper.

Montée en puissance : le punk pour tous

En 1987, Cobain et Novoselic qui, tous les deux, se sentent aliénés par leurs origines modestes, forment Nirvana et commencent à jouer lors de fêtes au Evergreen State College, près d’Olympia. L’année suivante, le label indépendant de Seattle Sub Pop signe le groupe. Love Buzz, le premier single sort, avec en face B Big Cheese. Le premier album de Nirvana, Bleach, est enregistré pour un budget de 606,17$. Il sort en 1989, salué par la communauté rock underground et se vend à 35.000 exemplaires, un chiffre considérable pour un disque sorti sur un label indépendant. L’année suivante, Nirvana sort un nouveau single avec Sub Pop, Sliver (face B : Dive) et enregistre six nouvelles chansons (dont Smells Like Teen Spirit) avec le producteur Butch Vig. Bien qu’ils soient en principe opposés aux majors, les membres de Nirvana déclarent vouloir se tourner vers de plus grandes maisons de disques, disent-ils, dans l’espoir de diffuser le message punk auprès d’un public plus large.

Nirvana Bankable
S’ensuit alors une guerre des majors, les enchères montent, et finalement, DGC offre au groupe une avance de 287.000 $. Avec Nevermind, Nirvana parvient à faire connaître le punk à un public de large échelle. Après une première cargaison de 500.000 exemplaires, le disque se vend toujours, et flirte avec les chiffres des nouveaux albums de Michael Jackson, Garth Brooks, U2 et MC Hammer. Finalement, ce sont 10 millions d’exemplaires de Nevermind qui se vendent, rien qu’aux Etats-Unis.

Punk lifestyle

Au début de l’année 1992, la roue commence à tourner. Tandis que Smells Like Teen Spirit continue de grimper dans les charts, Cobain commence à relativiser l’ascension fulgurante du groupe, inquiet que les fans puissent perdre de vue le message contestataire de Nirvana. A la même période, sa nouvelle histoire avec Courtney Love, chanteuse du groupe Hole, devient le sujet préféré des journaux à scandale. Le couple se marie le 24 février. Quand Courtney Love, enceinte, déclare au Vanity Fair qu’elle a pris de l’héroïne pendant sa grossesse, la toxicomanie présumée du couple fait la une des journaux. On n’a jamais vu un tel acharnement sur un couple du monde de la pop depuis John Lennon et Yoko Ono. Le 18 août 1992, Frances Bean naît. C’est un bébé de 3,5 kg, en pleine santé. Les services sociaux de Los Angeles, inquiets des déclarations de Courtney Love dans Vanity, mettent en doute les compétences parentales du couple. Pourtant, ils conservent la garde de l’enfant.

Au milieu de ce chaos, Nirvana sort Incesticide, une compilation des premiers singles et de démos. Au début du printemps 1993, une série d’événements présage le déclin de Cobain et de Nirvana. Le 2 mai, le chanteur fait une overdose d’héroïne chez lui, à Seattle. Le mois suivant, il est poursuivi pour violences conjugales après que Courtney Love ait fait venir la police pendant une dispute. Le 23 juillet, Cobain fait une nouvelle overdose dans la salle de bains d’une chambre d’hôtel à New York, avant un concert de Nirvana au Roseland Ballroom.

Le 21 septembre, Nirvana sort In Utero, numéro 1 des ventes, qui contient les singles Heart-Shaped Box et All Apologies. Le 1e janvier 1994, Nirvana joue ce qui devait être leur dernier concert aux Etats-Unis, au Seattle Center Arena. Le 6 février, le groupe part en tournée européenne, mais après une série de concerts en France, au Portugal, en ex-Yougoslavie, Allemagne et en Italie, il décide de faire une pause, pendant laquelle Cobain reste à Rome.

Le 4 mars à 6h30, Love trouve Cobain inconscient dans la chambre d’hôtel du couple, en overdose de tranquillisants. Dans un premier temps jugé comme un accident, les dernières enquêtes révèlent pourtant l’existence d’une lettre d’adieu. Cobain restera dans le coma pendant 20 heures. Le couple rentre à Seattle, et le 28 mars, la police est appelée au domicile du couple après que le chanteur se soit enfermé avec un revolver, menaçant de mettre fin à ses jours.

Les démons de Kurt Cobain

Le 30 mars, Cobain entre à l’Exodus Recovery Center de Los Angeles, mais il s’enfuit le 1e avril, après avoir dit à l’équipe qu’il sortait fumer une cigarette. Le 8 avril, on le retrouve mort par balle, dans la pièce au dessus du garage de sa maison de Seattle. Durant des semaines, les fans, les médias d’information, MTV et les radios évoquent sa disparition. MTV Unplugged In New York, un album de leur concert accoustique enregistré en 1993, sort en novembre 1994.

Post-Nirvana

Lors d’un concert post-Nirvana en 1994 à Olympia (Washington), Novoselic et Grohl sont rejoints sur scène par les Stinky Puffs pour I Love You Anyway, une chanson dédiée à Cobain. Un nouvel album posthume, From the Muddy Banks of the Wishkah, rassemble 16 lives de Nirvana, enregistrés entre 1989 et 1994.

Grohl retrouve bientôt le succès avec son nouveau groupe, les Foo Fighters
Novoselic se débat avec des problèmes d’alcool les mois qui suivent le suicide de Cobain. Mais bientôt, il s’implique dans l’activisme politique et fonde le JMPAC (Joint Artists and Music Promotion Political Action Comittee) pour combattre la censure. S’il collabore encore à quelques projets artistiques, il finit, à la fin des années 90, par se consacrer exclusivement à son engagement politique.

Le succés de Nirvana a bouleversé le cours du rock des années 90, scellant l’avènement du rock alternatif tout en légitimant les différences de perspective entre la première génération de fans de rock, les baby-boomers, et la suivante, connue sous le nom de Génération X. Certains héros de Kurt Cobain lui rendirent aussi hommage, comme Neil Young (Sleeps With Angels) ou Patti Smith (About a Boy) Avec ses textes sensibles, sa frustration quant au désordre du monde, Cobain a donné au rock un nouveau caractère d’urgence.
Après des années de négociation judiciaire, With The Lights Out sort en novembre 2004.

En 2006, AJ Schnack réalise l’intime et poignant Kurt Cobain : About a Son, portrait émouvant du chanteur : autobiographie loin des coupures de presse, mais des entretiens à bâtons rompus sur ses succès, ses échecs, ses pensées, ses expériences.


(Source :

Discographie

Actualités

Vidéos

Commentaires

Nirvana Sur Twitter

Sessions Live

Recommandé pour vous

Paul Beuscher