[Vidéo] Découvrez le nouveau clip de The Killers

Publié le 15 janvier 2019 à 12:49
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

The Killers dévoilent Land of the Free, un morceau inédit.

La nuit du 14 au 15 janvier, c’est avec une annonce sobre que The Killers ont publié leur nouveau morceau : « Chers êtres humains, veuillez regarder et écouter cette vidéo. La partie musicale est de nous. La vidéo est de Spike Lee. »

Le morceau se présente comme un hymne anti-Donald Trump, actuel président des États-Unis. Brandon Flowers, chanteur et leader de The Killers, avait expliqué le 14 janvier que l’inspiration pour les paroles de ce morceau lui est d’abord venue en 2012, à la suite de la tragédie qui a touché l’école primaire de Sandy Hook, où 28 personnes sont décédées dans une fusillade.

Brandon Flowers explique :

Le 14 décembre 2012, je me suis réveillé, allumé mon téléphone et, comme beaucoup, vu les appels à « prier pour Sandy Hook ». La nouvelle m’a dévasté. M’a brisé le coeur. Ce fut comme un coup dans le ventre. Mais de tristesse et non de choc, comme cela aurait dû être le cas. En tant que père, je ne pourrai jamais comprendre complètement ce qu’ont enduré ces parents. Mais mon éducation à l’église m’a appris à pleurer avec ceux qui sont en deuil et j’ai fait du mieux que j’ai pu. J’ai pleuré pour ces enfants et ces enseignants. Je me suis mis à genoux et prié pour leurs familles.

S’il y a eu un moment où j’ai commencé à assembler ‘Land of the Free’, c’était celui-ci. Les années et les mois qui ont suivi, l’Amérique a été touchée par un assaut de tueries de masse où des innocents ont péri et trop d’exemples d’injustice raciale que je ne pouvais plus ignorer. Après des recherches et introspections, avec l’aide de grands guides comme [le documentaire] Le 13e d’Ava DuVernay et les discours puissants de mon ami Jimmy Kimmel [présentateur de télévision américain], je ne pouvais pas m’empêcher de m’assoir et de m’atteler à mettre mes sentiments en chanson.

Nous déshonorons nos valeurs, nos ancêtres et notre héritage quand nous gazons nos frères et soeurs alors qu’ils demandent asile. Je vois ma famille à travers les visages de ces personnes vulnérables. Après tout, il n’y a pas si longtemps, ma grand-mère et sa famille ont émigré de la Lituanie pour échapper à l’oppression de l’URSS. Ils ont choisi de tout quitter pour partir en Amérique, et endurer le travail dans les mines de charbon plutôt que d’endurer la tyrannie chez eux.

J’adore mon pays. Je sais que ce sont des problèmes complexes mais que vous soyez à droite, à gauche, ou entre les deux, vous devez croire que nous pouvons faire mieux.

La sortie du morceau Land of the Free arrive moins de deux ans après Wonderful Wonderful, dernier album en date de The Killers, sorti en septembre 2017. Les Américains n’ont pour l’instant aucune date prévue en France.