The Stray Cats se reforment pour fêter leurs 40 ans de carrière

Publié le 17 octobre 2018 à 12:27
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Après 10 d’inactivité, ils reviennent.

the stray cats

Par Masao Nakagami. Utilisé sous licence Creative Commons.

Les chats de gouttière reviennent avec l’automne ! Le trio a annoncé ce mardi 16 octobre sa reformation, à l’occasion des 40 ans de sa formation initiale. Ils prévoient un album, produit par Peter Collins (Rush, Bon Jovi, The Brian Setzer Orchestra) et enregistré par Vance Powell (Jack White, Arctic Monkeys, Chris Stapleton), ainsi qu’une tournée.

À propos de l’album, le batteur de The Stray Cats, Slim Jim Phantom explique :

Faire un nouvel album des Stray Cats en 2019 à Nashville semble être ce qu’il faut faire, au bon moment,  au bon endroit et avec le bon groupe ! Nous avons assez de chansons pour le remplir, qui sont dans la veine rockabilly classique, tout en restant actuelles et fraiches, comme toujours. En d’autres termes, un album des Stray Cats.

Brian Setzer, guitariste et chanteur, déclare :

Il y a quarante ans, nous quatre, encore adolescents, avons commencé un petit groupe pour jouer une musique qui était démodée depuis longtemps et dont la plupart des gens n’avaient pas entendu parler : le rockabilly. Quarante ans plus tard, nous sommes toujours réunis et ressentons toujours les mêmes frissons avec cet musique. Ce sentiment fait partir les feux d’artifice et les étincelles. Il fait tourner le monde.

Le contrebassiste Lee Rocker conclut :

Les gens disent que l’histoire se répète et je sais que c’est vrai. 40 ans après que Brian, Jim et moi-même avons formé les Stray Cats, nous sommes de retour ! Je suis si content d’être en studio avec mes frères. e peux vous dire que ce sera le meilleur album qu’on ait jamais fait. Le timing est parfait, les chansons sont super et nous sommes prêts à tout péter.

Aucune date n’a encore été annoncée. Les dernières venues françaises du trio américain remontent à 2008, où ils avaient donné trois concerts à Paris, Toulouse et Nantes. Le concert au Zénith de Paris avait été écourté suite à un lancer d’objet de la foule vers Brian Setzer.

Commentaires