Springsteen au Stade de France – le report de Stéphane

Publié le 1 juillet 2013 à 16:20
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Bruce SpringsteenStéphane, grand fan de Springsteen, a gagné ses places pour le concert du Boss au Stade de France grâce à OÜI FM et Darty ! Il nous raconte !

« C’est la dixième fois depuis 1996 que j’ai la chance de voir le Boss en live. Ce coup-ci, je n’avais pas spécialement prévu d’y aller, mais l’opportunité de gagner les places avec OÜI FM m’a permis de le faire découvrir à un pote qui a été impressionné par le puissance du E-Street Band (certes bien renforcé depuis quelques années) et le showman qu’est Springsteen !

Tout d’abord, abordons LE point négatif qu’est le Stade de France lui-même. Springsteen a eu du mérite de faire chavirer toute la foule en dépit des trop larges séparations entre la fosse et les tribunes, ainsi qu’au sein même de ces tribunes. En cela, le Parc des Princes est bien mieux adapté avec en outre une meilleure acoustique.

Par ailleurs, ayant démarré dès 19h45 et la dernière demie-heure (à partir de Born To Run) avec le stade entièrement éclairé, la quasi totalité du concert s’est déroulée en diurne, ce qui a donné une atmosphère festivalière et a participé au fait que les 3h10 de concert sont passées à vitesse grand V !

Excellente surprise, le choix de jouer dans son intégralité et à la suite toutes les chansons de l’album Born in the USA, histoire de commémorer le concert de 1985 au Parc de la Courreneuve ! C’est la première fois que j’ai pu écouter la chanson éponyme en live, et c’est un vide qui aura été comblé ! Que dire de l’enchaînement de Glory Days et Dancing in the Dark ? Une pure merveille d’énergie et de partage avec le public ! Springsteen s’amuse sur scène et le public s’éclate avec lui.

Pour le reste que du bon ou du très bon, même si les 3h40 du second concert de Bercy l’an passé étaient encore plus incandescentes !«