Recycler le pipi des festivaliers pour le bien-être de l’environnement

Publié le 6 juillet 2015 à 10:56
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Et si on recyclait notre pipi ?La boucle est bouclée. Le Roskilde festival, au Danemark, a décidé d’innover cette année : pipi tu feras, de la bière tu produiras. L’opération « Piss to Pilsner » compte rendre notre urine positive pour l’environnement.

Finies, les toilettes sèches, bienvenue au recyclage utile : le festival danois Roskilde, qui existe depuis 1971, a frappé fort pour sa nouvelle édition le week-end dernier. Comme nous l’annonce Le Guardian, les « contributions naturelles » des festivaliers ont été recueillis dans des réservoirs de stockage pour ensuite être transportées dans des champs voisins afin de fertiliser l’orge, engrais indispensable pour le brassage de la bière.

Vous l’avez donc compris : plus vous buvez de la bière, plus vous en produirez. « La quantité d’urine produite dans les festivals a un impact négatif sur l’environnement, notamment à travers le système des eaux usées » nous explique Leif Nielsen, du Conseil Danois de l’Agriculture et de l’Alimentation. Se justifier d’une chose qui peut provoquer des réactions réticentes au premier abord n’est pas tâche facile, mais Leif Nielsen le fait très bien : « Je pense que la plupart des festivaliers auront plaisir à apporter leur contribution personnelle au brassage de la bière, et le fait que la musique rock est impliquée nous aidera à faire passer notre message« .

À quand la même chose dans les festivals français ?

Angèle Chatelier