Quand Johnny reprend un morceau néo-vintage

Publié le 19 octobre 2018 à 11:56
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

On retrouve l’adaptation de Let the Good Times Roll de JD McPherson sur son dernier album.

Mon Pays c’est l’amour, le dernier disque de Johnny Hallyday, qui nous a quittés le 5 décembre 2017, s’est écoulé en quelques heures à plus de 100 000 exemplaires et a donc reçu la certification « Disque de Platine ». Outre le single J’en parlerai au diable,  on retrouve parmi les 10 autres morceaux Made in Rock’n’Roll.

Si on est habitué à voir les artistes reprendre les classiques de leurs ainés, celui-ci est en fait une adaptation d’un autre titre américain intitulé Let the Good Times Roll, de JD McPherson. À l’écoute, on pourrait se méprendre sur sa date de sortie, mais il se trouve qu’il est paru en 2015, sur le deuxième album de l’artiste, âgé de 41 ans.

Il puise ses influences dans le rock et le rhythm ‘n’ blues des années 50 et son dernier album en date, Undivided Heart & Soul, est sorti en 2017.

Découvrez ci-dessous la version originale de Let the Good Times Roll :

Commentaires