Pour ses 70 ans, Freddie Mercury rejoint définitivement les étoiles

Publié le 5 septembre 2016 à 18:51
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur
Freddie Mercury en 1982. ©Steve Jennings/WireImage

Freddie Mercury en 1982. ©Steve Jennings/WireImage

Une vraie « roc » star.

Non loin de Mars, à quelques 350 millions de kilomètres de la Terre, gravite désormais Freddiemercury. Et si vous aviez des doutes quant au fait que le chanteur de Queen ait pu rejoindre les étoiles suite à sa tragique disparition le 24 novembre 1991, l’International Astronomical Union confirme ce qu’on pensait tous, par l’intermédiaire de Brian May lui-même – guitariste du légendaire quatuor, et docteur en astrophysique.

L’astéroïde, gravitant non loin de la planète rouge, de 3,5 km de diamètre et originellement baptisé asteroid 17473, porte donc désormais le nom du mythique musicien, venant rallonger une liste déjà bien garnie comme le rappelle Chris Lintott, professeur d’astrophysique à l’Université d’Oxford : « Je trouve ça merveilleux de nommer un astéroïde d’après Freddie Mercury. Il agrandit la liste sur laquelle figurent déjà tous les Beatles, Frank Zappa, Bowie et, curieusement, le groupe Yes. Et c’est avec plaisir que nous constatons que le caillou effectue une folle course autour du soleil, tout comme l’homme en son temps. »

Un hommage fort à propos pour fêter dignement ce qui aurait dû être les 70 ans du chanteur, surtout lorsqu’on se rappelle des paroles soniques et spatiales de titres comme Don’t Stop Me Now (pour ne citer que lui), témoin absolu de l’étoile (trop) filante que fut le leader de Queen, et de la marque indélébile que lui et sa bande ont su apposer au cœur de l’histoire du rock.

-Via-