Phil Collins déclare forfait à la batterie

Publié le 13 septembre 2021 à 15:23
Dom Kiris Par Dom Kiris
Rédacteur

CC By Raph_PH –
Phil Collins, en concert au Royal Albert Hall, en juin 2017.

Alors qu’une tournée du groupe de rock progressif Genesis est programmée cet automne au Royaume-Uni et aux États-Unis, Phil Collins annonce que ce sera la der de der…

Très diminué physiquement, le chanteur batteur ne peut plus jouer de batterie. A 70 ans, le frontman de Genesis a confié à la BBC qu’il « ne peut plus de tenir de baguette ».

Il laisse son siège de batteur à son fils Nicholas, âgé de seulement 20 ans. Ce qui peut paraître jeune pour accompagner une légende du rock comme Genesis. Mais soyez rassurés, Nic Collins cogne sur des fûts depuis ses premières couches-culottes. « Il est tombé dedans quand il était petit » dit fièrement le papa qui continuera à chanter, mais en restant assis pendant le concert.

Malgré plusieurs opérations du dos en 2009 et 2015, l’artiste a confié à la BBC être incapable de tenir une baguette à cause d’un mal de dos récurant. « C’est compliqué physiquement, ce qui est très frustrant parce que j’adorerais pouvoir jouer ».

Alors que Phil Collins déclare forfait à la batterie, le PSG met sur le banc de touche sa chanson emblématique Who Said I would.

Les supporter avaient l’habitude de l’entendre depuis 1992 à chaque entrée des joueurs sur le terrain.

D’après le Parisien, la direction du club de foot a revu sa « stratégie musicale » en programmant DJ Snake pour une nouvelle ère électro au Parc des Prince.

Fini la section de cuivre tonitruante, pour les nostalgiques des années 80, il reste Jump de Van Halen à l’OM.

Commentaires