Oasis bientôt au cinéma

Publié le 10 août 2021 à 10:54
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Les deux concerts historiques du groupe seront diffusés au mois de novembre.

oasis knebworth 1996

Les 10 et 11 août 1996, le groupe de rock britannique Oasis écrivait une page de l’Histoire en donnant deux concerts à Knebworth devant 125 000 personnes chaque soir. Il s’agit encore de nos jours du plus grand nombre de personnes réunies pour un concert au Royaume-Uni.

25 ans plus tard, ces deux concerts vont faire l’objet d’un documentaire qui sera diffusé dans les cinémas du monde entier le 23 septembre. Il est réalisé par Jake Scott et on retrouve Liam et Noel Gallagher (respectivement chanteur et guitariste du groupe avant sa séparation en 2009) parmi les producteurs exécutifs.

Les billets sont disponibles en prévente

Voici la bande-annonce :

Le 19 novembre, ces concerts de Knebworth feront l’objet d’une sortie sous plusieurs format, dont une édition spéciale comprenant trois vinyles, trois DVD et deux CD. Seront réunis les deux concerts en intégralité ainsi que le documentaire présenté au cinéma.

Il est disponible en précommande

Voici la tracklist :

  • CD1
  1. Columbia
  2. Acquiesce
  3. Supersonic
  4. Hello
  5. Some Might Say
  6. Roll With It
  7. Slide Away
  8. Morning Glory
  9. Round Are Way
  10. Cigarettes & Alcohol
  • CD2
  1. Whatever
  2. Cast No Shadow
  3. Wonderwall
  4. The Masterplan
  5. Don’t Look Back In Anger
  6. My Big Mouth
  7. It’s Gettin’ Better (Man!!)
  8. Live Forever
  9. Champagne Supernova
  10. I Am The Walrus (reprise de The Beatles)

Ces concerts, qui affichaient complet 24 heures après la mise en vente des places, ont eu lieu alors qu’Oasis était au sommet de sa popularité, après la sortie du classique (What’s the Story) Morning Glory?. Ce disque s’est vendu à plus de 22 millions d’exemplaires, se hissant ainsi à la cinquième place des albums les plus vendus par un artiste britannique. On y retrouve des morceaux incontournables des frères Gallagher tels que Wonderwall, Champagne Supernova ou encore Don’t Look Back In Anger.

Commentaires