Metallica ne s’en est pas pris à un groupe de reprises

Publié le 14 janvier 2016 à 11:37
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Gagnez des coffrets Metallica Through The Never avec OÜI FM !Les thrashers ont clarifié la situation concernant la mise en demeure d’un groupe canadien.

Qui dit groupe à succès dit groupes de reprises. Ces derniers fleurissent un peu partout dans le monde et remportent plus ou moins de succès. Celui qui nous intéresse ici est Sandman, groupe canadien local qui reprend des titres de Metallica (ils tiennent leur nom d’Enter Sandman, tube de 1991). En se rendant à une salle de concert à London (Ontario, Canada), le chanteur Joe Di Taranto (aussi dans le groupe Warmachine) a été surpris de recevoir un courrier d’avocat de 41 pages. Voici ce qu’il a posté sur sa page Facebook : « Certains d’entre vous le savent, quand je ne suis pas avec Warmachine, je joue dans quelques groupes de reprises, un concerne Metallica et s’appelle Sandman. Hier soir (10 janvier), quand nous sommes arrivés dans la salle où on allait donner un concert à London, nous avons reçu des papiers de mise en demeure de la part des avocats de Metallica. Plutôt marrant. LOL ! »

La photo suivante accompagne le post. On y apprend notamment que le groupe demande de cesser l’utilisation de son nom et de ses logos.

Metallica papiers

Ayant eu vent des posts Facebook, Metallica a clarifié la situation via le magazine américain Rolling Stone : « Nous avons appris qu’un groupe canadien de reprises de Metallica est un peu énervé et en cherchant un peu, nous avons compris pourquoi. Il se trouve qu’une lettre a été envoyée au groupe Sandman sans que nous ou notre management n’étions au courant avant que cela n’apparaisse sur internet. Heureusement pour nous, le groupe a été assez sympa pour la poster. Nous avons donc pu voir et il se trouve que nous avons un avocat qui a fait un excès de zèle et a envoyé cette lettre sans nous le faire savoir. Non seulement nous apprécions les groupes de reprises depuis toujours, mais nous avons commencé comme ça. Nous avons même enregistré un double-album de reprises ! Nous nous souviendrons toujours de cette époque et continuerons d’apprécier les groupes de reprises, voire même les inviter pour faire notre première partie. […] Sandman devrait jeter la lettre qu’ils ont reçue à la poubelle. Continuez de faire ce que vous faites, nous vous soutenons à fond ! Pendant ce temps, vous pourrez trouver notre avocat à l’aéroport de San Francisco en train de prendre un vol vers l’Alaska pour aller faire de la pêche sur la glace pour toujours. »