Leonardo DiCaprio dans la peau du papa du rock’n’roll

Publié le 25 octobre 2016 à 16:40
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Leonardo DiCaprio incarnera Sam Phillips, célèbre producteur à l'origine du rock'n'rollL’acteur incarnera le légendaire Sam Phillips, pour un projet co-produit par Mick Jagger.

Qui d’autre aurait pu incarner le mythique producteur ? Sans que l’on sache qui le réalise ni même quand il sortira, le film mettant en scène le mythique producteur Sam Phillips attise déjà une certaine excitation, puisque c’est l’acteur Leonardo DiCaprio qui tiendra le rôle-titre. Il enfilera également la casquette de producteur aux côtés d’un certain Mick Jagger, mais aussi de Peter Gularnick, auteur du livre Sam Phillips : l’homme qui inventa le rock’n’roll, paru en 2014 et qui devrait faire figure de base de travail pour le projet. Récemment révélé par The Hollywood Reporter, il n’en est qu’à ses balbutiements, et sera financé via la société de production de l’acteur oscarisé lui-même, Appian Way, déjà à l’œuvre sur Le Loup de Wall Street, Shutter Island ou encore Aviator.

Pionnier de la scène rockabilly des années 50, Sam Phillips est considéré par beaucoup comme étant l’inventeur du rock’n’roll moderne. En 1952, il fonde le label Sun Records, dont le slogan We record anything-anywhere-anytime (« Nous enregistrons n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand« ) témoigne de la volonté de Phillips de donner sa chance à tout un tas d’artistes refoulés des maisons de disques classiques. Entre le 3 et le 5 mars 1951, le producteur enregistre ce que beaucoup de spécialistes (dont Peter Gularnick lui-même) considèrent comme étant le premier disque de rock’n’roll de l’histoire, le titre Rocket 88 par Jackie Brenston and His Delta Cats, faux nom du groupe mené par Ike Turner, alors âgé de 19 ans.

Durant sa carrière, il soutiendra notamment des monuments du rock américains tels Elvis Presley, Johnny Cash ou encore Jerry Lee Lewis. Sam Phillips est décédé en 2003 à l’âge de 80 ans.

Sam Phillips

Sam Phillips / Source : Wikipedia

-Via-