Le premier témoignage des Eagles of Death Metal depuis les événements du Bataclan

Publié le 26 novembre 2015 à 11:55
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Le groupe s’est exprimé au micro de Vice.

Deux semaines à peine après les attentats de Paris qui auront coûté la vie à 130 personnes et fait de nombreux blessés, le groupe américain Eagles of Death Metal a choisi de briser le silence et de s’exprimer pour la première fois officiellement depuis les événements. C’est le site canadien Vice, par l’intermédiaire de son fondateur Shane Smith, qui a eu le privilège de recueillir ce qui constitue très certainement le témoignage le plus poignant et le plus terrible au sujet de l’attaque du Bataclan, qui aura fait 89 victimes à elle seule, dont un membre du staff du groupe.

Jesse Hughes et Josh Homme (absent ce soir-là), figures de proue et fondateurs du projet en 1998, apparaissent dévastés aux côtés des autres membres du groupe (Matt McJunkins, Eden Galindo, Julian Dorio et leur ingénieur du son Shawn London), mais font preuve d’un immense courage face caméra, laissant échapper des signes ostentatoires d’un traumatisme terriblement profond et d’une bienveillance particulièrement touchante les uns envers les autres. « On doit finir cette tournée » confirme Josh à Shane Smith, tandis que Jesse affirme qu’ils veulent être « les premiers à rejouer au Bataclan« , lorsque celui-ci rouvrira ses portes. « Nos amis sont venus écouter du rock’n roll et sont morts. Je veux y retourner et vivre » ajoute-t-il.