Le Google Art Project s’intéresse au Street-Art

Publié le 17 mars 2015 à 9:00
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Google Street Art ProjectCréé en 2012, l’Institut Culturel de Google investit le milieu de l’art. Avec le Google Art Project, vous pouvez, depuis ce matin, découvrir les plus belles œuvres de street art du monde entier.

L’art, un domaine accessible

Avec pour volonté d’informer sur les plus grandes œuvres historiques et les plus éphémères, Google s’est associé à des centaines de musées et institutions culturelles pour offrir au plus grand nombre l’accès à l’art.

En usant de la numérisation d’œuvres, l’art fait désormais partie intégrante de notre vie numérique. Si l’audio-guide est désormais un peu dépassé, Google Art Project offre la possibilité de connaître l’histoire des œuvres à travers votre mobile. Google en est fier, il sert de technologie utile au monde de l’art.

Le street-art, la forme d’art la plus quotidienne

Par nature, par son caractère éphémère et spontané, le street art est inscrit dans notre quotidien. Au détour d’une rue, l’art s’impose et se dépose. Mais lorsqu’un artiste se déploie, son œuvre est en mouvement et n’est que fugitive : c’est l’un des principes fondamentaux du street-art, le temporel.

Grâce à son système si bien connu du street-view, Google préserve ces réalisations et met en lumière des artistes du monde entier. À l’heure actuelle, près de 10 000 œuvres ont été numérisées dans le monde entier, avoisinant les 34 pays représentés.

Aujourd’hui, Google affirme sa volonté de travailler avec des collectifs, festivals et autres associations du street art et leur offre simplement une plateforme de diffusion. En apprendre sur les plus belles œuvres éphémères du monde entier derrière vos écrans numériques, mais aussi de vos musées, c’est le Google Art Project.