Every Time I Die, The Prestige et The Great Divide au Glaz’Art

Publié le 29 janvier 2014 à 12:36

Le 6 février 2014 à 19:00

Glazart
7-15 avenue de la Porte de la Villette
75019 Paris

every-time-i-die

Le 6 février prochain, le Glaz’Art accueille la crème de la scène hardcore avec trois groupes qui montent.

Everytime I Die, The Prestige et The Great Divide : trois jeunes pousses qui commencent à se faire un nom, réunis pour une soirée mémorable. D’ici là, découvrez leurs parcours en détail :

– Né au cours de l’hiver 1998, Every Time I Die est un groupe de metal hardcore, qui a rapidement acquis une certaine réputation locale grâce à une démo 4 titres déjà très énervée. Enchaînant les concerts aux cotés de groupes comme les très bons Buried Alive qui seront suivis par tournée qui fera quelques escales au Canada, le combo rencontre Chris Logan de Goodfellow Records qui leur offre l’opportunité de sortir un EP 5 titres. L’album Last Night In Town leur ouvrira les portes de tournées plus importantes aux cotés de Converge ou The Dillinger Escape Plan. Depuis, le groupe suit son chemin avec New Junk Aesthetic sorti en 2009, et Ex Lives en 2012.

– Né courant 2009 en région parisienne, The Prestige est un quartet francilien pratiquant un post-hardcore/punk métallisé sous adrénaline, dont le premier témoignage discographique, A Series of Catastrophes and Consequences, voit le jour quelques six mois à peine après la naissance du groupe. De nombreuses dates aux quatre coins de l’Europe plus tard, notamment en première partie d’August Burns Red, Emmure et Misery Signals, et The Prestige enregistre son premier album en 2011 sous la houlette de Guyom Pavesi (Checkmate, Die On Monday, The Locomotive Sound Corporation…) et de Magnus Lindberg (Cult of Luna, Refused, Poison the Well…). Intitulé Black Mouths, celui-ci sort au printemps 2012.

The Great Divide est un groupe de hardcore de Paris formé en 2011. Leur premier album Tales of Innocence and Experience sort dès l’année suivante sur le label Useless Pride Records. Avec un son proche de groupes comme Come Back Kid, The Great Divide base son efficacité sur l’énergie et l’émotion. Après une tournée en Chine en 2013, le groupe prépare actuellement un nouvel EP à paraître prochainement !