Benoît à Londres : récit d’un voyage Rock’n’Roll

Publié le 7 juin 2013 à 17:00
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Electric Guest à Londres, un concert OÜI FM !J’ai longtemps cru que ce genre d’histoire n’arrivait qu’aux autres : « Gagner un voyage en participant à un jeu à la radio ! ». Et pourtant, c’est l’histoire qui m’est arrivée le vendredi 26 avril en écoutant Thomas Caussé sur OÜI FM.

Tout a commencé le mardi 23 avril. J’étais au volant de ma voiture, comme toujours la radio branchée sur le 102.3 pour écouter du rock, quand j’entends la question pour participer au concours permettant de gagner un voyage pour aller voir Electric Guest à Londres. Ni une ni deux, j’envoie un SMS pour participer au concours, sans grande conviction. Un quart d’heure plus tard, coup de fil de la radio pour m’annoncer que je vais passer à l’antenne. Ça y est, je suis sélectionné pour participer à la grande finale qui a lieu vendredi !! Impatient, le vendredi dès 14h, j’allume ma radio en attendant l’heure du grand jeu. L’excitation monte, je repense à Electric Guest et à tout ce que j’ai pu lire sur eux en me demandant quel sera le jeu qui départagera les finalistes. L’heure approche, la radio appelle, je suis mis en attente, j’entends l’antenne pendant ce temps, ça y est c’est l’heure du jeu ! Rapide présentation des candidats par Thomas Caussé par ordre alphabétique. Comme je m’appelle Benoît, je passe en premier. Puis Thomas nous pose la question qui permettra à l’un d’entre nous de partir à Londres voir Electric Guest : « Quel est le prix d’une livre sterling en euros ? Et on commence par Benoît ». Sans vraiment réfléchir et un peu pris au dépourvu, je dis le premier nombre qui me passe dans la tête : 1€ et 18 cts. Les autres finalistes enchainent derrière moi : 1,17€, 1,30€ et 1,19€. Nous sommes très serrés, ça va se jouer à pas grand chose. Le suspens est intenable et Thomas annonce que l’un d’entre nous a la réponse exacte ! « Et c’est Benoît qui part à Londres !!!! ». J’ai bien entendu mon nom à l’antenne ? Ce n’est pas une blague ? Yeahhhhaaaahhhhhh ! J’explose de joie, Thomas me demande si je suis content d’avoir gagné, quel question ! Évidemment ! Je suis remis en attente, et pour me confirmer que je ne rêve pas, Audrey au standard me donne tous les renseignements utiles à mon prochain voyage à Londres.

La Tamise

Quelques jours passent, nous sommes le 30 avril et c’est le jour du départ pour Londres. Rendez-vous à 8h Gare du Nord pour un voyage de 3 heures destination outre-Manche, Electric Guest. Le voyage en train me laisse le temps de réécouter leur album Mondo et de préparer ma petite visite de la capitale anglaise.

Dans les rues de Londres

L’arrivée à Londres se fait en gare de Saint Pancras qui est célèbre pour son architecture néogothique, mais aussi parce que c’est dans cette gare qu’Harry Potter partait pour Poudlard via le quai 9 ¾. Rapide passage à l’hôtel pour déposer les valises et direction le centre ville par le métro pour une balade dans le quartier de Westminster : la cathédrale, Big Ben, la grande roue, la Tamise et bien sur Buckingham Palace. Le temps passe vite notamment grâce au grand ciel bleu sans nuage. Qui a dit qu’il pleuvait tout le temps en Angleterre ? Fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour se préparer à aller au concert.

L'affiche du concert d'Electric Guest

20h30, je suis devant la Scala avec, partout sur les murs, des affiches d’Electric Guest et une longue file d’attente impatiente de voir les portes s’ouvrir. Quelques minutes plus tard, on avance, je me retrouve au guichet d’entrée et je peux crânement dire : « Hi, I’m on the guest list ». Bien que je m’y attendais, c’est toujours surprenant de voir la porte s’ouvrir à ces mots. Je rentre dans la salle et là je découvre une petite scène, assez intimiste et bien plus personnelle que les grandes salles comme le Zénith à Paris. J’adore !

Electric Guest en live

La première partie commence, le groupe s’appelle Rock Engine. Il est composé de 4 anglais avec des look so british. Coiffures pop rock, pantalons moulants, petites chemisettes à manches courtes moulantes également. Le son est sympa et l’ambiance monte gentiment.

Electric Guest en live

Une heure plus tard, c’est l’arrivée très attendu d’Electric Guest. Les chansons de l’album Mondo sont reprises avec les deux grands tubes This Heald I Hold et The Bait. L’ambiance est au top. Ce qui est bien avec le public anglais c’est qu’ils connaissent les paroles, et les échanges avec le public sont bien sympas. Après un rappel soutenu avec Holes puis une deuxième fois The Bait, Electric Guest rejoint sa loge et moi mon hôtel en me repassant dans la tête les bons moments du concert.

Electric Guest en live

Le lendemain, back to Paris, le train, le tunnel sous la manche et le ciel gris dès l’arrivée sur le sol Français. Ce week-end à Londres est vraiment passé trop vite mais j’en garde tous les bons moments gravés dans ma tête !

Electric Guest en live

Merci OÜI FM pour la musique que vous passez et merci Electric Guest pour ce concert inoubliable !