Stuck in the Sound

Stuck in the Sound

Stuck in the Sound est un groupe français de rock-indé fondé en 2002. Après un premier album auto-produit puis trois albums salués par la critique, le quintet entreprend une petite (r)évolution avec Survivor (2016), un quatrième opus plus éclectique dans ses choix, mais qui n’en demeure pas moins cohérent.

José (chanteur/guitariste) rencontre Emmanuel (guitariste) puis Arno (bassiste) sur les bancs de la fac au début des années 2000. Deux ans plus tard, François (batteur) rejoint cette première combinaison, suivi de près par Romain, ingénieur du son et ami d’enfance d’Arno.

En 2004 sort un premier album éponyme de 10 titres en auto-production. Deux ans plus tard, l’album Nevermind the Living Dead (2006) accompagne le groupe dans une première tournée de plus d’une centaine de dates à travers la France, en passant par le festival Rock en Seine, les Vieilles Charrues ou encore les Eurockéennes.

Composé dans l’urgence, Shoegazing Kids sort en 2009 et évoque le mal-être adolescent, ses frustrations, ses peines et premiers émois. Produit par l’ingénieur du son Nick Sansano (Public Enemy, Noir Désir), le disque est salué par la critique et célébré sur les routes dès janvier 2009 pour une nouvelle tournée à travers la France, la Suisse, l’Allemagne et l’Autriche, contribuant ainsi à agrandir la fan base du groupe.

Après un an reclus entre les murs de son studio d’enregistrement, Stuck in the Sound publie l’album Pursuit en 2012 sur les labels It’s Record/Discograph.

Leur dernier album, Survivor, sort le 11 mars 2016 chez Sony Music Entertainement après trois ans de conception. L’album est un concentré de multiples influences, où cohabitent balade, rock, synthétiseurs, arrangements de cordes, inspirations californiennes et anglo-saxonnes ou dancefloor. Cette diversité est le fruit des inspirations de chacun des membres du groupe, oscillant entre le classic rock des années 70, 80, 90, le free jazz, le punk hardcore ou encore la musique classique.

Cet album est également l’annonce d’un nouveau départ pour le groupe qui, en moins d’un an, a quitté son label, son tourneur et son éditeur. S’ajoute à cela la conception d’un nouveau studio dans lequel le quintet a pu peaufiner, expérimenter et réessayer ses morceaux, jusqu’à obtenir un résultat final de 11 morceaux d’une production impeccable.

Actualités

Stuck in the Sound sur Twitter

Vidéos