Elle King

Elle King

Elle King, de son vrai nom Tanner Elle Schneider, incarne l’impertinence du style rock sans pour autant délaisser ses racines country blues. Le premier album d’Elle King, Love Stuff, marque la reconnaissance d’une chanteuse, compositrice, guitariste, banjo player et actrice, comme une force de la pop culture.

La charismatique et provocante Elle King née en 1989 à Los Angeles. La perspective d’une carrière dans la musique devient une évidence dès l’instant où son beau père lui offre l’album du groupe féminin de hard rock, The Donnas, pour son neuvième anniversaire. Une révélation pour la jeune fille qui, à l’image de ces quatre punk rebelles, se met alors à rêver d’une carrière de rock star, façon The Runaways ou Blondie. À 13 ans, elle se met à la guitare et se plonge dans les répertoires de grands noms de la soul et du blues américain, tels que Otis Redding, Etta James, Aretha Franklin, de la country avec Johnny Cash ou du hard rock avec AC/DC. En même temps que son intérêt pour la musique bluegrass grandit, elle se met au banjo.

L’adolescence d’Elle King est rythmée au son des voyages menés à travers les États-Unis et l’Europe. Elle quitte NYC pour s’installer en Californie à l’âge de 10 ans, avant de rejoindre Philadelphie où elle intègre l’école des beaux-arts afin d’y étudier la peinture et le cinéma. Sa vision de la composition évolue ainsi que sa manière d’appréhender les instruments. Le banjo devient alors sont outil de composition privilégié.

En 2012, le public découvre la voix intense et tranchante d’Elle King sur un premier EP éponyme signé par le label Fat Possum Records. Une première production encensée par la critique (Vanity Fair, Esquire) avec un morceau, Playing For Keeps, choisi pour thème de la série américaine Mob Wives Chicago. Seule avec sa guitare acoustique, son banjo et ses pensées, Elle King suit les pèlerinages en train de ses héros troubadours tels que Hank Williams, Bob Dylan ou encore Johnny Cash, avant de marquer un premier arrêt à Nashville, berceau de la musique country américaine. Elle tourne également avec Ed Sheeran, Train ou encore Of Monsters and Men.

Son premier album, Love Stuff, sort en février 2015. Des chansons torturées et apaisantes, puisées aux sources du blues, de la country et de la soul. Un disque qui renferme douze morceaux, résultat de multiples collaborations, parmi lesquelles figurent celles des célèbres producteurs Jeff Bhasker (Kanye West), Eg White (Adele, Sam Smith) et Jacknife Lee (REM, U2). Les musiciens Mark Ronson et Patrick Carney (The Black Keys) ont également mis la main à la pâte sur cet album. L’album s’ouvre avec le single Ex’s & Oh’s, « accrocheur et intelligent » (Billboard). Du swing de Where The Devil Don’t Go, à la douceur de Make You Smile en passant par l’arrogance et la rapidité de America’s Sweetheart, Elle King alterne coup de force et légèreté.

Discographie

Actualités

Commentaires