AC/DC

AC/DC

AC/DC est un groupe de hard rock australien.

C’est en 1973 que les frères Malcolm et Angus Young, respectivement guitaristes rythmique et soliste, fondent AC/DC, avec Larry Van Kriedt à la basse, Dave Evans au chant, et Colin Burgess à la batterie. Après avoir enregistré un single, Can I Sit Next To You, Girl, avec Dave Evans, le groupe décide qu’il ne correspond pas à leur musique et recrute en 1974 Bon Scott, qui restera en poste jusqu’à sa mort en 1980.

Le premier album du groupe, High Voltage, sort en 1975 en Australie, dans une version complètement différente de l’internationale qui sortira un an plus tard, avec seulement deux morceaux en commun : She’s Got Balls et Little Lover. Des changements de personnels suivent cette sortie bien accueillie (qui atteindra la 14e place des charts en Australie), si bien que le batteur emblématique Phil Rudd et le bassiste Mar Evans intègrent la formation.

Le groupe sort alors en 1975 le single légendaire It’s A Long Way to the Top (If you wanna Rock n’roll), suivi de son deuxième album, TNT, dont la tracklist est bien plus proche de la version internationale de High Voltage. Le succès va grandissant, avec ce disque qui rafle la deuxième place des classements de vente en Australie.

En 1976 le groupe signe avec Atlantic Records et les portes du succès international s’ouvrent à eux. Ainsi, le groupe sort High Voltage, qui se vend à 3 millions d’exemplaires, puis Dirty Deeds Done Dirt Cheap, quatre mois plus tard. Ce dernier se vend à 6 millions d’exemplaires juste aux États-Unis, en faisant le troisième album le plus vendu des Australiens, derrière Highway to Hell et Back in Black.

Après une importante tournée européenne, le groupe retourne en Australie et se prépare à enregistrer Let There Be Rock. Sorti en 1977, ce disque se vend moins bien que son prédécesseur (deux millions d’exemplaires aux États-Unis), malgré la présence de morceaux encore joués en live, comme la chanson-titre au texte emblématique ou Whole Lotta Rosie.

Après une tournée avec Black Sabbath, puis avec Rainbow, le groupe décide de remercier le bassiste Mark Evans et engage Cliff Williams, qui restera en poste jusqu’à sa retraite, prise en 2016. Sous cette nouvelle forme, le groupe enregistre Powerage, qui sort en 1978. Si les ventes sont moins flamboyantes que les disques précédents, il se vend tout de même à 1 million d’exemplaires aux États-Unis.

Cependant, en 1979, le groupe passera à un autre niveau de popularité avec son premier album produit par Mutt Lange. Il s’agit de Highway to Hell, premier disque du groupe à atteindre le top 100 aux États-Unis, porté par son morceau-titre devenu un véritable hymne du rock, ainsi que les singles Girls Got Rhythm et Touch Too Much. Il s’écoule à 7 millions d’unités aux États-Unis et atteint même le statut de disque de platine en France, avec plus de 500 000 exemplaires vendus.

Cependant, en 1980, alors que le groupe avait commencé à travailler sur son prochain album, le chanteur Bon Scott est retrouvé mort à Londres, asphyxié par son vomi après avoir ingéré une grande quantité d’alcool.

Décidant de continuer, AC/DC recrute le chanteur Brian Johnson la même année et sort ce qui sera le plus important succès commercial de sa carrière : Back in Black. Avec plus de 50 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde, il est le deuxième album le plus vendu de l’histoire de la musique, après Thriller de Michael Jackson. Il contient notamment les tubes You Shook Me All Night Long, Hells Bells ou encore Back in Black, qui sont autant d’indispensables lors des concerts.

L’année suivante sort For those about to Rock, enregistré à Paris, et sera le dernier album du groupe produit par Mutt Lange. Vendu à 7 millions d’exemplaires, il rencontre un succès moindre que son prédécesseur, malgré la présence du morceau-titre emblématique, traditionnellement joué à la fin de leurs concerts depuis.

Le groupe décide ensuite de produire son album suivant lui-même. Sort donc en 1983 Flick of the Switch, marqué par des ventes bien en deçà de ses prédécesseurs et des critiques négatives dans la presse. À cause de ses problèmes liés à l’alcool, Phil Rudd est renvoyé du groupe et se voit remplacé par Simon Wright. Il en fut de même pour Fly on the Wall, le disque suivant, qui comprend tout de même une vidéo concept mettant en scène le groupe dans un bar, jouant cinq morceaux du disque.

Pour Blow up your Video, en 1988, les frères Young décident de revenir à la méthode de leurs premiers albums, en le faisant produire par leur grand frère, George, avec son collaborateur Harry Vanda. Les ventes vont croissant, dépassant celles des deux albums précédents réunis.

Après le départ du batteur Simon Wright et son remplacement par Chris Slade, le groupe travaille sur son 12e album international, The Razor’s Edge, sorti en 1990 et produit par Bruce Fairbairn (Aerosmith, Bon Jovi), qui marque un véritable comeback commercial. Porté par l’hymne Thunderstruck, il se vend à plus de 12 millions d’exemplaires dans le monde. Cette sortie est suivi par Live, album enregistré lors de sa tournée.

Suite à un retour de Phil Rudd à la batterie, le groupe sort Ballbreaker en 1995, produit par Rick Rubin (Red Hot Chili Peppers), qui dépasse les 2,5 millions d’exemplaires vendus. Il contient notamment le single Hard as a Rock. Cinq ans plus tard, le groupe rappelle George Young à la production et sort Stiff Upper Lip, qui dépasse les deux millions de copies vendues dans le monde.

Le groupe espace de plus en plus ses sorties. Après un contrat avec Sony en 2002 menant à des rééditions des albums jusqu’à The Razor’s Edge une tournée commune avec The Rolling Stones en 2003, le groupe sort plusieurs coffrets, notamment la compilation Plug Me In.

Le retour en studio se fait en 2008, avec la sortie de Black Ice, qui dépasse les huit millions d’exemplaires. Ce disque contient notamment le single Rock n’Roll Train. Après une tournée mondiale remplissant les stades, le groupe sort un nouveau DVD live en 2011, Live at River Plate, enregistré en Argentine. En 2012 sortira sa version CD et vinyle.

Les années suivantes sont marquées par une nouvelle crise de personnelle pour AC/DC. En 2014, le groupe annonce que Malcolm Young, guitariste rythmique et membre fondateur, est forcé de prendre sa retraite suite à une maladie dégénérante du cerveau, l’empêchant de jouer. Il est remplacé par son neveu, Stevie Young.

La même année sort Rock or Bust, contenant notamment les singles Play Ball et Rock or Bust. S’il est enregistré avec Phil Rudd à la batterie, ce dernier ne participe pas à la tournée suite aux accusations dont il fait face, notamment menaces de mort, tentative d’assassinat et possession de drogues. Il est donc remplacé par Chris Slade.

Si la tournée a bien lieu en 2015, le groupe doit se séparer de Brian Johnson l’année suivante suite à ses problèmes de surdité. Ils reportent leur tournée américaine et engagent Axl Rose, de Guns N’Roses, au chant, pour jouer l’ensemble des dates du reste de la tournée mondiale. À l’issue de ces concerts, Cliff Williams et Chris Slade annoncent qu’ils prennent leur retraite.

En novembre 2017, Malcolm Young décède des conséquences de sa maladie, à l’âge de 64 ans.

Des rumeurs persistantes laissent à penser qu’Angus Young travaillerait sur un nouvel album avec Axl Rose au chant, mais rien n’a été officiellement confirmé par le groupe.

Discographie

Actualités

AC/DC sur Twitter

Vidéos