Une pension d’invalidité pour… addiction au metal !

Publié le 25 février 2015 à 18:51
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Roger Tullgren, un suédois de 42 ans, vient de faire reconnaître sa passion pour le heavy metal comme une addiction. Il reçoit désormais une aide de l’État pour compléter le salaire de son emploi à temps partiel.

La passion de Roger pour le heavy metal démarre au berceau, ou presque. Il a 2 ans quand son frère ramène un album de Black Sabbath à la maison ! Aujourd’hui, il est tellement passionné par le heavy metal qu’il est incapable d’exercer un emploi à plein temps. Il a par exemple assisté à plus de 300 concerts en 2014 !

« Ça fait 10 ans que j’essaie de le faire reconnaître comme handicap« , a précisé Roger Tullgren au journal suédois The Local. Trois psychologues ont finalement reconnu sa passion comme étant une véritable addiction, lui donnant ainsi droit à une pension d’invalidité pour compléter son salaire de travailleur à mi-temps comme plongeur dans un restaurant.

Roger pourra aussi porter ce qu’il souhaite au boulot, son nouveau boss lui donnera des congés pour qu’il puisse assister à des concerts, et le laissera jouer de la musique au travail. « J’ai signé un formulaire qui dit « Roger se sent contraint à montrer son style heavy Metal, ce qui le met dans une situation difficile sur le marché du travail. Pour cette raison, il a besoin d’une aide financière. » Donc maintenant, je peux me rendre à un entretien d’embauche habillé avec mes vêtements habituels et simplement tendre ce bout de papier à l’employeur », explique-t-il.

Vous parlez suédois ? Un portrait de Roger :

(Source : NME)