Patrick Watson au Café de la Danse : une soirée poétique et frissonnante

Publié le 16 mai 2015 à 18:49
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Patrick Watson au Café de la DanseCe mercredi, OÜI FM était aux premières loges pour le concert de Patrick Watson, ovni musical, aussi transcendant que passionnant. Il revient cette année avec un nouvel album Love Songs For Robots, plus abrupt, parfois tout aussi poétique, mais surtout fascinant de qualité.

Patrick Watson ou la fraîcheur de nos nuits d’hiver, mais aussi la chaleur humaine lorsque ça va moins bien.

Mercredi au Café de la Danse, c’était un concert bicolore, entre cadence et douceur. Commençant par le single éponyme de son nouvel album, Patrick Watson annonce le caractère : ses titres seront plus rythmés, moins aériens et plus électroniques.

Pour autant, entre ces nouveaux titres, nous avons eu le droit aux plus anciens : Adventures In Your Own Backyard, pour son album éponyme sorti en 2012, et un The Great Escape si poétique en piano/voix. Intense, sublime.

Patrick Watson s’impose depuis près de 15 ans comme le maître en folk aérienne, en envolées lyriques et cosmiques qui transportent notre esprit et le balade dans notre inconscient. C’est avec beaucoup de frissons et d’intensité que nous sommes ressortis de ce concert, touchés, avec l’envie d’adresser nos sens à une seule chose : être dans le noir, fermer les yeux et réécouter ce dernier album.

Découvrez Patrick Watson en interview pour OÜI FM :