Le studio Davout ferme ses portes

Publié le 15 mars 2017 à 12:39
Mathieu David Par Mathieu David
Rédacteur

Le célèbre lieu d’enregistrement musical fermera définitivement le 9 avril.

davout

C’est désormais officiel, le studio d’enregistrement situé 73 boulevard Davout, fermera le 9 avril, comme l’explique au Parisien le gérant Marc Prada : « Philippe Rombi, le compositeur des films de François Ozon, a toujours été fidèle à notre maison. On devait fermer le 31 mars. Mais pour le symbole et pour lui laisser le temps de composer ses derniers morceaux, on a décidé de reculer la fermeture au 9 avril. » 

Créé en 1965 dans ce qui était un cinéma de quartier, ce studio a été repris par la Mairie de Paris, qui a pour projet de le transformer cet espace de 1200 m2 en école élémentaire, en crèche et en logements. La date de fin de construction de ce projet n’a pas été communiquée. Cependant, l’équipe qui travaille actuellement dans ce studio compte continuer ses activités, tout en laissant planer le mystère : « L’aventure ne s’arrête pas là, nous envisageons de poursuivre l’activité dans un autre lieu. Nous avons des projets. »

Si ce studio a accueilli de nombreux compositeurs de bandes originales (Michel Legrand, Francis Lai…) ainsi que des artistes de variétés française (Francis Cabrel, Kendji Girac…); il a aussi accueilli de grands noms du rock international, tels que les mastodontes que sont AC/DC, The Rolling Stones ou encore Ozzy Osbourne, ainsi que des rockeurs français comme Bertrand Cantat, Indochine ou encore Trust.

Un grand studio riche en histoire de la musique (plus de 10 000 disques y auraient été enregistrés selon les responsables) ferme ainsi ses portes, sans qu’on sache pour autant vers où se tourneront les techniciens qui y sont présents.