Fermez les yeux, détendez-vous… et écoutez du metal

Publié le 3 mars 2017 à 12:31
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Aux Etats-Unis, une fan de heavy metal a crée le Metal Yoga Bones : se détendre… au doux son de Black Sabbath.

© Metal Yoga Bones

Fermez les yeux, détendez-vous, et allumez Rammstein. L’Américaine Saskia Thode propose des cours de yoga au doux son de heavy metal : le Metal Yoga Bones. La présentation du cours est claire : « Préparez-vous à puiser dans le côté obscur, à crier, taper, suer, et faire tout ce dont vous avez besoin pour libérer la bête qui sommeille en vous. Écoutez les enceintes cracher vos titres de metal préférés alors que vous laissez votre corps brûler d’une chaleur infernale. »

Saskia Rhode, tatouée de partout et rock n’ roll, a été interviewée par le Guardian« À la maison, j’écoutais généralement du metal en faisant du yoga et la combinaison des deux me plaisait. Alors quand j’ai commencé à réfléchir à mes playlists pendant ma formation d’instructrice, j’ai pensé : quelle musique me représente le mieux ? Le metal bien sûr. » Mieux, le yoga est, par définition, la recherche de la moshka, à savoir, la libération. Depuis des siècles, le yoga cherche la méditation et à « réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physique, psychique et spirituel » selon la définition officielle. Qui a dit que Black Sabbath ne le permettait pas ?

Les cours ont lieu plusieurs fois par semaine, à différents endroits de New York, rappelle Konbini. Cela n’existe donc pas – encore – en France. Outre le Metal Yoga Bones, il existe aux Etats-Unis le Satanic Temple (Detroit) et le Black Widow Yoga. Un mélange détonant qui tend donc à se démocratiser.