Euro 2016 : 11 titres pour revivre la finale France – Portugal

Publié le 11 juillet 2016 à 18:15
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Dimanche 10 juillet signait la fin de l’Euro de football, et la fin d’un espoir : le Portugal s’est imposé champion d’Europe face à la France après 120 minutes de match. Une soirée que OÜI FM vous fait revivre en musique !

Le Portugal de Cristiano Ronaldo, grand vainqueur de l'Euro 2016

1. Quand on massacre de nouveau le Seven Nation Army des White Stripes

À chaque match, à chaque discipline, Seven Nation Army de The White Stripes est repris – voire souvent massacré – par des centaines de supporters. En 2014, Slate a cherché à comprendre pourquoi : devenu l’emblème des membres de la Blue Army, un club de supporters de Bruges, le titre fut l’hymne de la victoire italienne en 2006.

2. Quand Griezmann rate deux fois une action (9′ et 65′)

Antoine Griezmann, élu meilleur joueur du tournoi, a tenté plusieurs fois de marquer, sans succès. Des instants de match qui nous ont fait très (très) mal.

3. Quand Sissoko court pour marquer (20′)

Tel un guépard, Moussa Sissoko a su tout au long du match montrer sa capacité à s’élancer entre les joueurs… sans parvenir à conclure, malheureusement.

4. Quand un papillon de nuit sèche les larmes de Ronaldo (25′)

Pourquoi le Stade de France était-il envahi de papillons de nuit pour cette finale ? Selon Le Monde, ils auraient été attirés par la lumière artificielle du lieu. Le résultat fut une très belle image d’un papillon qui essuie les larmes de Cristiano Ronaldo, à terre à cause d’une blessure au genou.

Cristiano Ronaldo et le papillon assoiffé de larmes

Capture beIN Sports

5. Quand Lloris fait l’arrêt du match (70′)

6. Quand Koscielny se prend un carton jaune pour une main qui n’était pas la sienne (90′)

Car oui, n’oublions jamais ça :

7. Quand le temps réglementaire est écoulé et que ce sont les prolongations (90′)

8. Quand le but de Gignac touche le poteau (92′)

À la 92ème minute, l’attaquant français aurait pu donner a victoire à la France. Alors oui, fait ch***.

9. Quand le joueur portugais Eder marque un but (109′)

10. Quand le coup de sifflet final est donné…

Et tel Thom Yorke de Radiohead, nous nous noyons dans nos larmes.

Les larmes (imaginaires) de Thom Yorke