Aux États-Unis, la radio reste le premier moyen de découvrir la musique

Publié le 25 octobre 2017 à 11:02
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur
La radio en tête pour la découverte de nouveautés aux États-Unis

La radio en tête pour la découverte de nouveautés aux États-Unis

Une étude américaine fait d’intéressantes révélations.

49% : c’est le taux d’américains découvrant de la nouvelle musique via la radio en AM/FM aux États-Unis, d’après un sondage révélé par l’institut Statista. Un chiffre aussi surprenant que rassurant, confirmant qu’en 2017, la radio a encore et plus que jamais son mot à dire en temps que curatrice et vectrice de nouveautés pour le public.

Sondage : la radio, premier vecteur de nouveautés aux États-Unis en 2017

À l’heure où les plates-formes de streaming semblent dominer le marché (Spotify, Apple Music et Deezer en tête), et tandis que ces dernières comptent sur leurs algorithmes pour proposer aux usagers des nouveautés correspondant à leurs habitudes d’écoutes, seuls 27% des américains sondés disent en découvrir via ce canal, jouant à armes égales avec les réseaux sociaux (25%) et les webradios (23%).

En filigrane, une confiance réaffirmée du public vis-à-vis de la radio, qui semble préférer se laisser surprendre et conseiller par des animateurs et un service Programmation composés d’hommes et de femmes aux sensibilités palpables, transparaissant dans la sélection musicale. Un peu comme ce qui se passe chez OÜI FM !

La première radio rock de France continue son expansion et met en place un large service de webradios thématiques générées par les équipes en interne : Alternative, Rock Indé, Blues’n’Rock, Summertime ou encore par décennies, des 60’s aux 2000’s, OÜI FM en a pour tous les goûts, et on est sûrs que cette étude américaine trouve plus que jamais écho en France, auprès de tous nos auditeurs.

Commentaires