Au Secours, C’est Du Live ! : semaine du 2 décembre

Publié le 29 novembre 2013 à 0:00
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

C’est parti pour une belle semaine d’interviews et de sessions live avec Dom Kiris et Sacha ! Rendez-vous dans Au Secours, C’est Du Live ! (19h-21h) à la rencontre de Bazbaz, In The Valley Below, Montevideo, Chloé Mons et Scarecrow !

In The Valley BelowLundi 2 décembre : In The Valley Below

Le duo de Los Angeles, composé d’Angela Gail, la chanteuse, et de Jeffrey Jacob au chant et à la guitare, s’inspirent du sexe, du crime, de la religion, pour nous raconter, de leurs voix feutrées et hypnotiques, les histoires les plus sombres. Le groupe vient de sortir son premier EP, Peaches, et on vous conseille de les surveiller de près !

BazbazMardi 3 décembre : Bazbaz

Camille Bazbaz fait se rencontrer soul et chanson en français, indécrottable de son groove, artisan en belles mélodies. Après une escapade jamaïquaine avec Winston McAnuff, Bazbaz revient pour un nouvel album, Love Muzik. Il explore l’amour sous toutes ses formes, de l’exaltation à la déchirure, de l’éveil de la sensualité à la froideur de la rupture. Love Muzik, sort le 2 décembre.

MontevideoMercredi 4 décembre : Montevideo

Personnal Space, le nouvel album du groupe à géométrie variable Montevideo, est un patchwork réussi de différents styles et références, sans être pour autant une collection de singles. Mais « c’est un vrai album qui fonctionne comme quelque chose de cohérent et d’entier, explique Jean Waterlot, le chanteur du groupe, Montevideo a toujours été guidé par la quête de l’élégance. » Ces belges puisent leurs influences chez Bowie, Queen, Sonic Youth, Marvin Gaye, The Rapture, Brian Eno, Morrissey et ses Smiths, ou encore Happy Mondays et The Stone Roses ! Personal Space est déjà disponible.

Chloé MonsJeudi 5 décembre : Chloé Mons

Issue du cinéma, Chloé Mons est passée de petits rôles sur grand écran à ses cahiers d’écriture et de chansons. En 2002, elle enregistre le Cantique des cantiques avec son mari Alain Bashung. Il est suivi de deux disques en 2006 : Chienne d’un Seul, en solo, et La Ballade de Calamity Jane, avec Rodolphe Burger et Alain Bashung. Une escale country punk avec Par la rivière en 2009, puis un détour blues sur Walking en 2011, un album de reprises de standards des années 50… l’emmènent jusqu’en Inde pour l’enregistrement de Soon. Ce nouvel album est à son image : aventureux, sensible, rock, faits de rencontres… On y retrouve également une forme de transe et des couleurs franches, un blues indien, transpirant et dense.