Queen

Queen

Queen est un groupe de rock britannique formé en 1970 à Londres.

En un peu plus d’une décennie, Queen est devenu le groupe de rock symbole de grandiose et d’exubérance. Du milieu des années 70 jusqu’au début des années 90, Queen remplit les stades et atteint régulièrement le sommet des charts avec des hymnes tels que We Will Rock You, We Are The Champions, ou les nombreux tubes : Bohemian Rhapsody, The Show Must Go On, I Want To Break Free… entre autres. Freddie Mercury, leader extravagant et charismatique tant par sa voix multi octaves, sa technique proche de celle de l’opéra que par ses performances scéniques, contribue largement à faire entrer Queen dans la légende, aux côtés de Brian May (guitare), Roger Taylor (batterie), et John Deacon (basse).

Après avoir joué ensemble dans un premier groupe, 1984, Brian May (guitare) et Tim Staffell (basse) fondent Smile en 1968. Ils sont alors rejoints par Roger Taylor à la batterie. Le trio se produit sur scène, assurant même des premières parties de Pink Floyd ou encore Yes. Mais Staffell quitte le groupe en 1970. Il est remplacé par Freddie Mercury (né Farrokh Bulsara). Le groupe se rebaptise Queen, et commence à écrire ses premières compositions. Après avoir vu défiler de nombreux bassistes pendant près d’un an, le groupe recrute John Deacon fin 1971.

Le premier album éponyme de Queen paraît en juillet 1973. Les critiques sont plutôt encourageantes, mais le disque passe relativement inaperçu. Mais une session sur la BBC, une tournée promotionnelle en France, en Belgique et aux Pays-Bas conduit Queen à sa première apparition télévisée sur le plateau des Top of the Pops, avec Seven Seas of Rhye en 1974.

La même année, le groupe sort déjà son deuxième album, Queen II, qui se classe cinquième des charts. Et quelques mois plus tard, c’est au tour de Sheer Heart Attack, précédé du single Killer Queen, qui sera numéro deux. La carrière de Queen décolle alors, avec une tournée anglaise à guichets fermés, avant d’enchaîner des dates en Europe, aux Etats-Unis, et au Japon.

Fin 1975, Queen publie ce qui sera considéré comme son chef d’œuvre absolu, A Night At The Opera. Bohemian Rhapsody, morceau de six minutes comportant notamment un passage quasi lyrique, en est le morceau phare. Et en dépit de toute attente, la chanson s’avère être un succès radiophonique sans précédent. Le titre restera neuf semaines dans les charts, arrachant un record alors détenu par Diana de Paul Anka, en 1957. Queen se produit devant un public de plus en plus nombreux.

En décembre 1976, le groupe sort A Day At The Races, porté par le single Somebody To Love, deuxième des charts. L’album, lui, se classera premier en janvier 1977.
News Of The World, sorti en 1977, que les tubesques We Will Rock You et We Are The Champions transforment en succès commercial énorme. Le groupe part alors pour une tournée mondiale triomphale.

Prolifique, Queen garde le rythme et sort son septième album en 1978. Jazz se classe deuxième en Angleterre, pour rester 27 semaines dans les charts. La tournée qui suit donnera lieu au premier enregistrement live, Live Killers, qui paraîtra dans le courant de l’année.

En 1980, le groupe sort The Game. C’est le premier album de Queen ne comportant pas la mention « no synths ». Queen explore de nouveaux horizons, comme le funk sur le single Another One Bites The Dust. C’est aussi à partir de cette époque qu’on découvre un nouveau Freddie Mercury, moustache, cuir et cheveux courts, qui assume de plus en plus ouvertement son homosexualité. A la fin de l’année, le groupe finalise l’album Flash Gordon.

C’est aussi en 1980 que Queen enregistre pour la première fois avec un guest. Et pas des moindres, puisque c’est David Bowie qui accompagne Freddie Mercury sur le titre Under Pressure, qui se classe numéro un.

Le premier best of de Queen, Greatest Hits, paraît à l’occasion des dix ans du groupe. Le disque sera onze fois platine, et restera 500 semaines dans les charts !

En 1982, Queen sort Hot Space. Le groupe continue ses expérimentations synthétiques, funk et disco, sous l’impulsion de Freddie Mercury et John Deacon. Mais l’album laissera le public relativement tiède.
La pression set donc assez forte quand sort The Works, en 1984, porté par le nostalgique Radio Ga-Ga, numéro un dans 19 pays.

L’année suivante, Queen joue en tête d’affiche au festival Rock in Rio, devant 250.000 spectateurs, et on s’accorde souvent pour désigner cette date comme le point culminant de la carrière du groupe. La même année, le quartet donnera aussi au Live Aid une prestation d’anthologie devant les 72.000 spectateurs du stade Wembley, et retransmise dans le monde entier.
Fin 1985, EMI fait paraître The Complete Works, coffret de treize disques reprenant tous les albums de Queen, ainsi que des raretés.

En 1986, A Kind Of Magic est composé aux trois quarts de titres qui figurent sur la bande originale du film Highlander. La tournée qui suit s’achèvera à Knebworth devant une foule de 120.000 personnes. Elle donnera lieu au Live Magic, sorti en décembre de la même année.

Queen s’accorde une année de pause en 1987. Si les rumeurs commencent alors à courir quant à la séropositivité de Freddie Mercury, le groupe les dément alors formellement.

The Miracle sort en 1989, précédé du single I Want It All. A la fin de l’année, Queen At The Beeb inclut les enregistrements de deux des passages du groupe à la BBC en 1973.
L’album Innuendo sort début 1991. Le single The Show Must Go On prend tout son sens lorsqu’à la fin de l’année, Freddie Mercury confirme, de son lit de mort, qu’il est atteint du sida. Il mourra le lendemain dans son domicile londonien à l’âge de 45 ans. Cette année-là, en mai, les membres de Queen s’étaient retrouvés dans leurs studios de Montreux, pour ce qui serait la dernière séance d’enregistrement du chanteur.

En décembre 1991, dix albums de Queen sont à nouveau classés dans le Top 100 des ventes. En avril 1992, le stade Wembley accueille un concert hommage dont les fonds seront destinés à une fondation de prévention et d’éducation au sida créée par les membres de Queen. Parmi les invités : Robert Plant, Axl Rose, Slash, Elton John, David Bowie, George Michael, Annie Lenox, entre autres, se succèdent sur scène, devant des millions de téléspectateurs.

La même année, le double album issu du Magic Tour paraît. En 1993, les trois membres de Queen travaillent sur le projet d’un nouvel album issu des derniers enregistrements : Made In Heaven sortira en novembre 1995.
En 1996, la ville de Montreux, en Suisse, dans laquelle Freddie Mercury séjournait souvent, fait ériger une statue à l’image du chanteur sur les bords du lac Léman. Une première pour une star du rock !

Le groupe se reforme pour une série de concerts avec le chanteur Paul Rodgers (ancien Free et Bad Company, entre autres). Seul John Deacon s’abstient d’y participer. En 2005, le double live Return Of The Champions sort en CD et en DVD. Il sera suivi d’un album de la même formation The Cosmos Rock, en 2008.

(Source : biographie de Queen sur le

Discographie

Actualités