Nathaniel Rateliff & The Night Sweats

Nathaniel Rateliff & The Night Sweats

Compilation OÜI FM Rock Awards 2016À retrouver dans la compilation officielle des OÜI FM Rock Awards 2016, disponible en CD et en digital.

Reconnu pour ses compositions folk mélancoliques, Nathaniel Rateliff crée en 2013 une nouvelle formation composée de Joseph Pope III (guitare), Mark Shusterman (clavier), Patrick Meese (batterie), Luke Mossman, Wesley Watkins et Andy Wild. Nathaniel Rateliff &The Night Sweats séduit le public en 2015 avec la sortie d’un premier titre à consonance soul-rétro, S.O.B, sur son album éponyme.

Nathaniel Rateliff grandit à Bay, une petite commune tranquille de soixante habitants dans le Missouri. Entre deux cours de catéchisme, le jeune garçon passe le plus clair de son temps sur sa batterie à jouer des classiques de Led Zeppelin ou Nirvana et apprend la guitare en autodidacte. Refusant de poursuivre une carrière dans l’usine de plastique des environs, il quitte sa petite bourgade familiale à 18 ans pour s’installer à Denver où il enchaîne les petits boulots tout en se produisant sur la scène folk locale émergente. Avec son premier groupe, Nathaniel Rateliff & The Wheel, sort en 2007 l’album Desire and Dissolving Men signé chez Public Service Records.

S’en suit une carrière solo avec la publication de deux albums, In Memory Of Loss (2010) sous le label Rounder Records et Falling Faster Than You Can Run (2013). Le premier, salué par la critique, est un recueil de chansons folk-acoustiques qui lui vaut d’être souvent comparé à Bon Iver ou aux Mumford & Sons. En 2013, il joue en première partie des tournées des groupes The Luminers et Dr. Dog.

A l’été 2015, officiant sous les couleurs d’une nouvelle formation, Nathaniel Rateliff & The Night Sweats, le nounours du Midwest et sa bande de joyeux lurons sortent un premier album éponyme au sein duquel s’entremêlent de multiples influences. De la douceur de la folk-acoustique à l’énergie du rock’n’roll en passant par la puissance des chœurs de gospel, Nathaniel prépare la recette d’un gospel païen délicieux. On retrouve certaines influences au sein de ce premier opus telles qu’ Otis Redding ou encore Sam and Dave pour le côté soul-rock. Se dégage tout au long de ce premier disque une atmosphère rétro où l’on se retrouve embarqué au plein milieu des sixties.

Le titre S.O.B est la pièce maîtresse de ce premier disque qui s’impose comme l’hymne entêtant d’un jeune minot issu d’une famille ouvrière qui picole jusqu’à perdre conscience, tout cela raconté d’une voix enragée. La première tournée du groupe a débuté en octobre 2015 et prévoit de nombreux passages en Europe dont quelques dates prévues à Paris et en province.

Actualités

Commentaires

Nathaniel Rateliff & The Night Sweats sur Twitter

Vidéos