Naive New Beaters

Naive New Beaters

Naive New Beaters est un groupe franco-canadien d’électro-pop-rock. Après Wallace (2009) et La Onda (2012), David Boring (chant), Martin Luther BB King (guitare) et Eurobelix (machines) présentent en juillet 2016 leur troisième album À la folie, porté par l’entêtant single Heal Tomorrow et son clip à 360°.

Ces trois là n’avaient rien à faire ensemble et n’étaient certainement pas destinés à un avenir commun. Mais après avoir appris à bien se connaître, ils ont réalisé qu’ils ne s’entendaient toujours pas vraiment… d’où l’idée d’en faire un groupe ! Ils s’appellent les Naive New Beaters et sont nés avec des pseudonymes choisis en accord avec leurs parents. David Boring est chanteur américain, il aime Queen, Tone Loc et trouve que Bob Marley est un chic type, Martin Luther BB King pratique la religion comme la guitare, il écoute des vieux trucs avec beaucoup de bruit comme AC/DC, Van Halen, Ugly Kid Joe, et enfin, Eurobelix c’est l’homme-machine, il aime le boom boom du cœur, le hip hop, les chanteurs avec des jolies voix et des jolies mélodies à la David Bowie ou les Strokes.

Cinq ans après la naissance du groupe et avec de l’expérience au compteur (Découverte CQFD des Inrocks en 2007, premières parties de The Kills en 2008, deux maxis : Bang Bang et Live Good) les “NNBS” sortent en 2009 leur premier album intitulé Wallace avec des titres bien Wallace comme Wow Now, Get love, Last Badaboum, Just Another Day.

La tournée Wallace, c’est près de 200 dates, et pas dans les MJC, non, de la belle date : Eurockéennes, Vieilles Charrues, Glastonbury, Benicassim, Montreux Jazz Festival ou Sziget. Epuisés mais plus riches, les Naive se sont regonflés avec les remixes Tirer des traits pour Oxmo Puccino, et Les plus beaux avec Fránçois and the Atlas Mountain.

Après de longs débats, quelques échanges animés mais animés d’une envie du meilleur pour eux-même, ils reviennent avec La Onda (2012). Les conditions de voyage sont extrêmes et ne se passent pas forcément comme prévu, car La Onda, c’est sans gouvernail, ça chavire… mal de mer assuré, mais quoiqu’il arrive, ce n’est pas si grave, ça chahute bien à bord ! Sauvagement exotique, La Onda défend des esthétiques à la fois rock, electro ou hip hop avec une grosse dose de culot, un joyeux fourre-tout qui réveille Beck, les Beastie Boys et la Compagnie Créole. Le Onda Tour tourne à plein régime, passant dans de nombreux festivals français et internationaux, ainsi qu’en première partie des Smashing Pumpkins. 

Après plus d’une centaine de dates qui les a menés jusqu’en Chine, les Naive se lancent dans de nouveaux projets : une marque de bière (« La Naive New Beer »), une émission de radio sur OÜI FM tous les samedis (« La Onda Radio Show ») et une mixtape (« The Guest List » avec 11 invités parmi lesquels Oxmo Puccino, Adrien Gallo)

Leur troisième album, À la Folie, sort le 22 juillet 2016 : « À la folie est un projet commun qui nous a permis d’avancer et de grandir ensemble. On l’a fait librement sans penser au qu’en dira-t-on. C’était libérateur ! »

Du détonant Run Away à la bombe néo-disco Heal Tomorrow, l’album regorge de trésors pop aux résonances disco, électro, hip-hop ou encore rock : « On voulait qu’il y ait plus de piano qu’auparavant, des synthés vintage et des guitares qui grattent et surtout une basse hyper assumée pour chalouper du bassin et faire danser les filles. »

Pour Heal Tomorrow, renforcé par la voix puissante d’Izia, le groupe explique qu’il « était logique de l’inviter sur ce titre. Après un concert commun on s’était dit que ce serait cool de faire un power band. Alors ce morceau c’est un peu un fantasme devenu réalité. »

 

Discographie

Actualités

Naive New Beaters sur Twitter

Vidéos