Metallica

Metallica

Metallica est un groupe de metal californien, faisant partie des fondateurs du genre « thrash ».

Metallica 2016

Tout commence par une petite annonce publiée par un certain Lars Ulrich en 1981, un an après son arrivée aux États-Unis, d’un batteur cherchant des musiciens pour faire des sessions jam. Via cette annonce, la rencontre se fait entre le batteur et le guitariste James Hetfield. La même année, les deux musiciens décident de fonder Metallica, nom suggéré par un ami de Lars, Ron Quinnata. Début 1982, le groupe enregistre son premier morceau, Hit The Lights, qui figurera sur la compilation Metal Massacre I (sortie la même année au mois de juin), avec la basse enregistrée par James Hetfield et le solo de guitare par Lloyd Grant. Le groupe décide ensuite de recruter Dave Mustaine au poste de guitariste soliste et Ron McGovney à la basse avant de donner son premier concert le 14 mars 1982 au Radio City à Anaheim. Fin 1982, le groupe recrute Cliff Burton à la basse et décide de déménager à la Bay Area de San Francisco.

En 1983 arrive l’enregistrement de leur premier album, Kill’em All (dont le titre initial était Metal Up Your Ass). Cet album marque le début du thrash metal et se fait remarquer pour ses compositions agressives, suivant l’inspirations de groupes tels que Motörhead. Avant cela, le groupe décide de renvoyer Dave Mustaine suite à sa consommation excessive de stupéfiants et son comportement violent. Ce dernier fondera par la suite Megadeth. Kirk Hammet, alors guitariste d’Exodus, est recruté pour le remplacer. Le premier concert avec ce line-up aura lieu le 16 avril à Dover, dans le New Jersey. Le 25 juillet sort le premier album studio de Metallica sur le label Megaforce. Le groupe défend ce disque l’année suivante avec une tournée américaine avec Raven, ainsi qu’une tournée européenne avec Venom.

1984 est également l’année pendant laquelle est enregistré l’album Ride The Lightning, à Copenhague, avec Flemming Rasmussen. Une collaboration qui durera jusqu’à l’album …And Justice For All (1988). Le groupe fait ensuite sa première tournée européenne en tête d’affiche et se retrouve notamment parmi les groupes du Festival Monsters of Rock de Donington (Royaume-Uni), qui accueille plus de 70 000 personnes en 1985.

Le succès toujours grandissant, Metallica enregistre en 1986 Master of Puppets, qui arrive à la 29e place du classement Billboard aux États-Unis et est certifié disque d’or la même année. Mais la même année, au cours de la partie Européenne du Damage Inc. Tour, qui défend l’album, le groupe est victime d’un accident de bus en Suède qui emporte le bassiste Cliff Burton. Le groupe décide de continuer et engage Jason Newsted au poste de bassiste. Le premier enregistrement sur lequel il figure est le The $5.98 E.P.: Garage Days Re-Revisited, sorti en 1987 uniquement composé de reprises. Ensuite sort une cassette vidéo rendant hommage au bassiste décédé intitulée Cliff’Em All, dans laquelle figure divers extraits de concerts.

Le premier album sur lequel il figure est …And Justice For All, sorti en 1988, qui voit encore le succès du groupe grandir en atteignant la 6e place du classement Billboard et gagnant la distinction disque de platine neuf semaines après sa sortir. C’est également de cet album qu’est issu le premier clip du groupe, One. Le groupe reçoit l’année suivante son premier Grammy Awards dans la catégorie Best hard rock/metal performance.

En 1990, Metallica décide d’engager Bob Rock en tant que producteur et commence à travailler sur ce qui sera, en 1991, son plus grand succès commercial : Metallica, aussi appelé le Black Album. Il s’est vendu à plus de 40 millions d’exemplaires à travers le monde et a engendré cinq singles : Enter Sandman, The Unforgiven, Nothing Else Matters, Wherever I May Roam et Sad but True. Le groupe embarque sur plusieurs tournées pour défendre ce disque, dont une en co-tête d’affiche avec Guns N’Roses en 1992. À l’issue de ces tournées, le groupe sort son premier album live, Live Shit: Binge & Purge, contenant deux vidéos, une filmée à Seattle en 1989 et une à San Diego en 1991, ainsi qu’un triple-CD live enregistré à Mexico en 1993.

Après le succès commercial du Black album, le groupe décide de revenir en studio entre 1994 et 1995 et trouve qu’il a assez de morceaux pour faire un double-album. La première moitié des morceaux sort en 1996 sous le nom de Load et la seconde en 1997 avec Reload. Ces albums, plus orientés hard rock, marquent un changement de direction musicale avec l’agressivité du thrash metal des débuts du groupe, changement déjà opéré avec le Black album. En 1998, le groupe décide de sortir son premier album de reprises, Garage Inc. Il s’agit d’un double album, le premier disque contenant de nouveaux enregistrements et le second compilant diverses reprises enregistrées par le groupe le long de sa carrière.

En 2001, après des démêlés avec la justice concernant le logiciel de téléchargement Napster, qui avait permis la fuite du morceau I Disappear avant sa sortie, et le départ de Jason Newsted, pour des raisons de santé et aussi suite à des conflits internes avec le groupe, Metallica décide d’entrer en studio pour enregistrer son 8e album studio. Il en sortira en 2003 St. Anger, dont la basse a été enregistrée par le producteur Bob Rock. Nouveau changement de direction musicale, avec un son plus agressif et une absence totale de solos de guitare. À l’issue de l’enregistrement, le groupe engage Robert Trujilo en tant que bassiste. Une équipe vidéo a également suivi le groupe pendant tout le processus de création de l’album. Le film qui en sortira est Some Kind of Monster, titre d’un single de l’album.

Après plusieurs tournées et diverses participations, le groupe sort en 2008 Death Magnetic. Il s’agit là du premier album de Metallica produit par Rick Rubin, dans lequel le groupe renoue avec l’agressivité de ses premiers albums et ré-inclut des solos de guitare. S’en suivent plusieurs tournées, qui vaudront notamment un enregistrement vidéo aux Arènes de Nîmes en 2008. Pour compléter cet album sort en décembre 2011 l’EP Beyond Magnetic, contenant quatre morceaux ne figurant pas sur le tracklisting de Death Magnetic.

Entretemps, en 2011, Metallica s’allie avec Lou Reed pour sortir Lulu, un double album-concept basé sur une pièce du dramaturge allemand Frank Wedekind. Il s’agira du dernier album de Lou Reed, avant sa disparition en 2013.

Après huit ans sans sortir d’album studio, en 2016, les quatre californiens sortent Hardwired… To Self-Destruct!, premier double-album de compositions originales en format CD, qui s’est vendu à plus de 300 000 exemplaires dès la première semaine de sa sortie, produit par Greg Fieldman en collaboration avec Lars Ulrich et James Hetfield.

Discographie

Actualités