Linkin Park

Linkin Park

Linkin Park est un groupe de rock alternatif américain formé en 1996.

Au début des années 2000, la vague néo-métal déferle sur le monde. Linkin Park est sans aucun doute un des groupes les plus populaires de ce mouvement, avec plus de 40 millions de disques vendus à l’international, dont 2 millions en France. Leur style combinant sonorités synthétiques, instrumentation métal, phrasé rap et chant enragé sont les ingrédients qui font de Linkin Park une formation emblématique de la décennie.

Il faut remonter à 1996 pour évoquer les prémices de Linkin Park. C’est à Angoura Hills, en Californie, que Mike Shinoda, Brad Delson et Rob Bourdon, forment leur premier groupe. Bientôt rejoints par trois autres musiciens Dave Phoenix, Joe Hahn et Mark Wakefield. Ils commencent à jouer ensemble, d’abord sous le nom de Xero puis d’Hybrid Theory. A l’arrivée du chanteur Chester Bennington, qui remplace Mark Wakefield en 1999, le groupe devient Linkin Park.

Les six garçons signent dans l’année chez Warner, et sort Hybrid Théory, leur premier album, fin 2000. Le groupe surfe sur la vague néo-métal qui atteint alors son point culminant dans le monde entier. Le disque, porté par quatre singles, rencontre un succès colossal, et sera suivi d’une tournée de 320 concerts en un an. Warner édite dans la foulée le DVD Frat Party at the Pankake Festival en novembre 2001.

L’année suivante, Linkin Park organise la première édition du festival itinérant Projekt Revolution. Ils partagent alors l’affiche avec Cypress Hill, Adema, ou encore Z-Trip. En juin 2002, le groupe publie Reanimation, disque de remixes des morceaux du premier album auquel collaborent plusieurs rappeurs, mais aussi des personnalités du néo-métal comme Aaron Lewis (Staind), Jonathan Davis (Korn), Stephen Carpenter (Deftones), entre autres.

Meteora, préparé pendant la tournée qui suit Reanimation, sort en 2003. Le disque rencontre un succès commercial encore supérieur aux précédents : alors que les deux premiers albums s’étaient classés deuxièmes, celui-ci se hisse sans peine numéro un des charts. En deux ans, six extraits de l’album sortent en single, soit la moitié des morceaux de Meteora.

Le Projekt Revolution repart sur les routes en avril 2003, avec à l’affiche Mudvayne, XZibit et Blindside. A la fin de l’année, alors que le groupe se prépare à prendre le départ d’une tournée mondiale, sort les CD et DVD Live in Texas.

En 2004, ça n’est pas moins qu’une quinzaine d’artistes qui participent à la troisième édition du Projekt Revolution, parmi eux Korn, Snoop Dogg et The Used. A la fin de l’année, Linkin Park sort son deuxième disque de remixes, Collision Course, en collaboration avec Jay-Z.

En parallèle, les membres du groupe s’impliquent dans d’autres projets : Mike Shinoda monte un projet rap, Fort Minor, remixera Enjoy The Silence, de Depeche Mode (qui sera le tube de la fin de l’année 2004). De son côté, Chester Bennington collabore avec DJ Lethal puis State Of The Art sur leurs albums respectifs, et fonde Dead By Sunrise en 2005.
Et en marge de leurs projets, les membres du groupe n’hésitent pas à s’engager dans de nombreux concerts de charité : au profit des victimes du tsunami en Asie, de l’ouragan Katrina, ou encore sur la scène du Live 8.

En 2007, le groupe sort Minutes To Midnight, nouvel album studio qui se classe premier des charts. La même année a lieu la quatrième édition de Projekt Revolution, qui voit se produire Placebo et My Chemical Romance.
Le groupe met à cette occasion en avant ses convictions écologistes, notamment en reversant un dollar de chaque billet vendu à American Forests.

En 2008, le groupe publie Road To Revolution, CD et DVD live regroupant 17 de leurs plus grands tubes enregistrés en concert. La même année sort l’album Songs From The Underground, suivi, en 2009, du single, New Divide, pour le film Transformers.
En 2010, on peut retrouver Linkin Park sur une compilation commercialisée au profit de la population d’Haïti.

(Source : Biographie de Linkin Park, par Mikaël Faujour, pour

Discographie

Actualités