Courtney Barnett

Courtney Barnett

Compilation OÜI FM Rock Awards 2016À retrouver dans la compilation officielle des OÜI FM Rock Awards 2016, disponible en CD et en digital.

Avec le célèbre producteur Jack White dans son sillage, l’auteure compositrice australienne Courtney Barnet délivre en mars 2015 un premier album garage pop intitulé Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit.

Originaire de Melbourne, Courtney Barnett s’initie à la musique très jeune à l’écoute de Nirvana et de Lemonheads. En 2011, elle fait la connaissance de Brent DeBoer (batteur de The Dandy Warhols) et Bob Harrow avec qui elle fonde le groupe psychédélique Immigrant Union.

L’artiste entame ensuite une carrière solo et publie un premier EP, I’ve Got a Friend Callled Emily Ferries (2012), sur son propre label Milk ! Records. L’EP suivant, How to Carve a Carrot into a Rose, est désigné « Best New Track » par le site Pitchfork en 2013.

Courtney Barnett éveille la curiosité de la presse musicale anglo-saxonne en octobre 2013 avec la sortie d’un double EP intitulé A Sea of Split Peas. L’artiste fait un passage remarquée à l’occasion du CMJ Music Marathon de New York, reconnue dans la foulée comme une artiste remarquable par le Rolling Stone Magazine et le New York Times.

Extrait de ce double EP, le titre History Eraser, choisi par l’institution australienne ARPA comme l’un des meilleurs titres de l’année.

En Mars 2015, Courtney Barnett s’octroie les faveurs de la presse spécialisée avec la sortie de son premier album intitulé Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit. Un premier album de onze titres qui résonne comme une ode au rock des sixties avec ses riffs ravageurs, entre glam et garage rock.

Discographie

Actualités

Courtney Barnett sur Twitter

Vidéos