Week-end spécial The Who

Publié le 29 avril 2011 à 0:01
Cécile Descamps Par Cécile Descamps
Rédactrice

Week-end spécial The WhoOui, vraiment, il va falloir sortir les meubles ce week-end, car les Who vont squatter votre salon dès vendredi 16h, jusque dimanche soir.

De quoi sauter dans tous les sens au son des grands classiques du groupe… mais comme toujours, on vous a dégoté des perles rares et du live !

Pete Townshend, l’intello tourmenté et ambitieux, John Entwistle, le parfait gentleman musicien et de deux pièces rapportées : Roger Daltrey, le métallo peu enclin aux subtilités, Keith Moon, l’iconoclaste trublion… Les quatre Who, une des plus grandes formations du rock britannique, qui malgré les tensions, dissensions, perdurera de 1964 à 1983, sans compter les reformations et retours par la suite. Finalement, c’est peut-être que les perpétuelles prises de bec, la foncière mésentente qui régnait entre eux, qui entretenaient le feu sacré. Leur unique raison d’être ensemble : jouer du rock, encore, et toujours, et chaque fois un peu plus fort !

Pete Townshend, formidable guitariste rythmique, perpétuellement en mouvement, assène ces puissants accords à coup d’incroyables moulinets de bras, John Entwistle, bassiste virtuose, donne pour la première fois à son instrument un rôle de tout premier ordre. A l’époque, il est sûrement un des seuls à pouvoir endiguer la frénésie rythmique du démentiel batteur Keith Moon, imperturbable machine à cogner, comme s’il avait dix bras, sans parler de Roger Daltrey, véritable icône rock tant copiée par la suite (d’aucuns évoqueront une filiation avec Robert Plant).

Bien sûr, l’œuvre musicale pèse lourd (mais c’est essentiellement l’affaire essentiellement de Pete Townshend), mais avant tout, la légende du groupe s’est construite autour d’une réputation scénique sauvage, incontrôlable, l’essence même du rock !

C’est sur un déluge sonore jamais entendu à l’époque que les quatre associés d’une belle entreprise de démolition assoient donc leurs prestations live, poussant celles-ci jusqu’au paroxysme, fracassant, pulvérisant guitares, amplis et batteries.

Week-end spécial The WhoTéléchargez le visuel du week-end spécial !