Une rétrospective The Libertines en vidéo

Publié le 28 novembre 2014 à 12:20
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

The Libertines : du nouveau à Hyde ParkC’est les fans qui vont être contents.

Cet été, juste avant la reformation exceptionnelle de Peter Doherty, Carl Barât et les autres membres de The Libertines au Hyde Park de Londres, était diffusé un mini-documentaire retraçant leur carrière fulgurante au début des années 2000. Réalisé par Roger Sargent à qui l’on devait déjà There Are No Innocents Bystanders (qui suivait leur précédente réunion en 2010), le film est agrémenté de photos et extraits vidéos exclusifs des quatres lads, qui touchaient du doigt les sommets de la gloire après la sortie de leur premier album éponyme.

Un témoignage très fort de l’importance et de l’impact qu’a eu le groupe au Royaume-Uni, qui voyait en eux des réminiscences punk qu’ils n’espéraient plus. Le documentaire se focalise particulièrement sur la relation fusionnelle qu’entretenaient alors Carl Barât et Peter Doherty, les deux leaders incontestables de la bande, notamment via des extraits de sessions de répétitions, où les deux compères semblent particulièrement complices.