Un festival en hommage à une victime du Bataclan

Publié le 19 février 2016 à 12:04
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Maxime Bouffard, dont les amis rendent hommage en musique avec le fesitval Les BouffardisesLes proches de Maxime Bouffard sont en train de monter un festival en Dordogne, en mémoire de leur ami disparu.

« Les évènements tragiques du 13 novembre 2015 nous ont laissés orphelins de notre ami Maxime Bouffard, qui fait partie des nombreuses victimes ayant perdu la vie au Bataclan. » Voilà ce qu’on peut lire sur la page Leetchi des Bouffardises, un festival fraîchement conçu par l’association du même nom, et qui devrait se tenir le 2 juillet 2016 au Coux et Bigaroque, village natal du jeune homme disparu, dans le Périgord en Dordogne (24). Sous l’impulsion d’un ami d’enfance, Paul Boysse, 27 ans, ce n’est pas moins d’une quarantaine de connaissances de Maxime qui se sont rejoint autour du projet des Bouffardises, dont le nom vient des « trucs insensés qu’il voulait parfois (nous) faire croire. »

Grand amateur de musique et particulièrement de rock, Maxime a réalisé plusieurs clips musicaux aboutis, et aimait autant Sum 41 que Metronomy ou Foals, son groupe préféré. Des Foals qui avaient partagé une photo de Maxime quelques jours après les attentats pour lui rendre hommage, et qui seraient venus volontiers dans le Périgord s’ils ne s’étaient pas engagés auprès Eurockéennes à ce moment-là ; de quoi donner une petite idée de l’ampleur qu’a pris le projet, que le coprésident de l’association aimerait déjà voir pérenne, histoire de « créer un ‘vrai’ festival de rock en Dordogne… Parce que ça n’existe pas encore. »

Pour soutenir le projet, allez faire un tour sur la page Leetchi (déjà citée plus haut), sur la page Facebook de l’événement ou encore sur la page Facebook de l’association.

-Via-